Rillettes de truite fumée au fromage frais

3 / 5  basé sur 1 avis
 |
Ajouter

La truite de lac ("forelle" en allemand) est l’une des spécialités de la région de Salzburg, en Autriche. Elle s’y déguste fraîche ou fumée, en filet épais. Sa chair est blanche, contrairement celle de la truite saumonée, que nous trouvons plus souvent dans les supermarchés français.

Recette proposée par Christelle Vogel

Ingrédients

  • 100 g de filet de truite fumée
  • 175 à 200 g de fromage frais à tartiner (type Philadelphia)
  • 1/2 citron
  • Poivre
  • Ciboulette

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Temps Total
  • Facile
  • 15 mn
  • 15 mn

Préparation

  1. 1
    Émietter grossière le filet de truite fumée et le placer dans le bol du robot mixer avec le jus de citron. Mixer.
  2. 2
    Ajouter le fromage frais, quelques tours de moulin à poivre et mixer à nouveau.
  3. 3
    Goûter pour rectifier l’assaisonnement (sel, poivre, citron).
  4. 4
    Verser les rillettes de truite fumé dans un bol et parsemer de ciboulette ciselée.
  5. Pour finir
    Servir sur des rondelles de concombre ou bien proposer ces rillettes de truite avec des bâtonnets de légumes, des gressins, croûtons, tranches de pain, etc.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

3

(1 avis)

Signaler Martinet Alain -  5 mai 2014
Bien

Je ne comprends pas cette assertion : la truite de lac est une spécialité de la région de Salzburg, en Allemagne.
En France, ou n'importe où ailleurs, il y a des lacs... et des truites, et des spécialités culinaires afférentes. (Le lac du Bourget, les grands lacs Américains, par exemple, etc).
Toutes les truites ont une chair blanche.
La couleur de chair «saumonée» de certaines truites vient du fait qu'elles se nourrissent de gammares, petites crevettes d'eau douce (sensibles à la pollution) riche en carotène, ou de crevettes de mer, pour les truites et saumons qui vivent alternativement en mer et en eau douce.
Dans les supermarchés, vous n'aurez JAMAIS de ces truite sauvages pouvant se gaver de ces crevettes, mais des poissons à «manches courtes» à force de s'user les nageoires sur les parois des bassins en béton où elles ont élevées en rangs serrés et gavées de granulées chargés en carotène, pour faire «joli et naturel», et que l'on vous fait, de facto, payer plus cher.
Chimiquement pur, les granulés, directement issus de chez Rhône Poulenc, ou autres!!!

Recettes similaires