Vitello Tonnato (veau froid, sauce au thon)

5 / 5  basé sur 3 avis
 |
Ajouter

Un très bel accord "Terre-Mer", comme disent les chefs, originaire de Lombardie. A préparer en avance et à déguster froid ou à température ambiante.

Recette proposée par Dominique Guibourg

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Repos
  • Temps Total
  • Facile
  • 15 mn
  • 2 h
  • 2 h
  • 4 h 15 mn

Préparation

  1. 1
    Brider le veau avec de la ficelle à rôti. Étape obligatoire, sinon la viande se délite (comme sur ma photo). Porter une marmite d’eau à ébullition et la saler. Y placer le veau, les carottes pelées et coupées en tronçons grossiers, l’oignon planté de trois clous de girofle, le céleri, le vinaigre et l’huile d’olive. Laisser frémir deux heures à couvert sur feu doux.
  2. 2
    Retirer la marmite du feu et laisser la viande refroidir dans le bouillon.
  3. 3
    Réaliser la sauce : Placer, dans un bol haut, le thon en miette, les filets d’anchois, les câpres, les jaunes d’oeufs, le jus de citron, l’huile d’olive et mixer. Pour vous aider ajouter peu à peu le jus de cuisson du veau jusqu’à obtenir la consistance d’une sauce épaisse.
  4. Pour finir
    Ôter la ficelle de la pièce de veau, couper la viande en tranches et la dresser sur un plat, ou à l’assiette. Napper de sauce, décorer avec des câpres et laisser reposer un peu pour permettre aux arômes de se mêler.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

5

(3 avis)

Signaler Biloute - 23 septembre 2017
Excellent

Excellente recette, n'ayant pas de vinaigre de vin blanc, j'ai remplacé par un petit verre de vin blanc. J'ai suivi le conseil de préparer la viande la veille et de la laisser reposer serrée dans du film alimentaire. Découpée à la trancheuse en fine tranche c'est délicieux!

Signaler La Mère Cétoukon - 11 mars 2017
Excellent

Un délice que je fais depuis pas mal d'années déjà d'après la recette d'un ami italien. Je le prépare la veille et, après refroidissement complet dans son bouillon, je roule la viande (je prends du quasi ou de la noix de veau), bien serré, dans une étamine (ou du film alimentaire, ça marche aussi) et je stocke au frigo. Le lendemain, je découpe des tranches très fines à la trancheuse à jambon. Fraîcheur garantie.

Signaler ouaouase - 10 mars 2017

quel morceau de veau pour cette recette.merci de répondre

Signaler lilimorgane - 21 janvier 2017
Excellent

très très bonne recette rien à changer,je l'a fait en principe aux beaux jours et la sert froide avec une bonne salade (moi aussi d'origine du piémont,du Frioul par mes grands parents)

Signaler dominique.g21 - 30 mars 2015

Réponse à Michèle : la viande réduit souvent à la cuisson, hélas.

Recettes similaires