Tartine montagnarde au Comté

3 / 5  basé sur 2 avis
 |
Ajouter

Ingrédients

  • 2 tranches de pain de campagne
  • beurre doux
  • sperges vertes cuites et coupées dans le sens de la longueur
  • morilles réhydratées*
  • fine tranche de jambon fumé
  • Comté jeune
  • * Rincer sous l’eau courante chaque morille pendant quelques secondes pour leur enlever les impuretés, les plonger dans du lait pendant 2 heures, les retirer et les essorer puis les découper en deux.

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Temps Total
  • Facile
  • 10 mn
  • 10 mn

Préparation

  1. 1
    Beurrer l’intérieur de la tartine, déposer la tranche de comté, étendre les asperges en tête-bêche, disposer les demi morilles entre les branches vertes, recouvrir les légumes avec la tranche de jambon, fermer la tartine.
  2. 2
    Des morilles, on en trouve partout, mais celles du jura (que l’on associe à la poularde) possèdent un petit plus gustatif, une richesse aromatique entre cuir, sous-bois et animal qui se tresse avec la complexité du comté. Mais la tartine offre d’autres duos, morille et asperge, jambon et fromage, asperge et comté, bref chacun change à son gré de partenaire et fait de cette tartine une partie fine inattendue. La saveur douce du pain tempère de-ci delà les ardeurs de chacun.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

3

(2 avis)

Signaler Suzie  -  6 septembre 2013
Très bien

tartine montagnarde
surement très bonne mais un détail de haue importance est homis au sujet de la morille
Ma suggestion : surtout faire cuire la morille. Réhydratée ne veut pas dire qu'elle est cuite, et la morille crue est mortelle.Alors la réhydratée ok mais aussi la cuire. Ou choisir un autre champignons !

Signaler Brigitte - 25 février 2013
Pas mal

La morille
N'oubliez surtout pas, si vous ne voulez pas empoisonner les consommateurs, qu'une morille ne doit jamais être consommée crue.

Recettes similaires