Papillotes light de blancs de volaille

5 / 5  basé sur 1 avis
 |
Ajouter

Un repas tout léger aux saveurs sucrées-salées.

Recette proposée par Sandra Aubry

Ingrédients

  • 3 blancs de volaille (poulet ou dinde)
  • 1 pied de céleri branche
  • 2 blancs de poireaux
  • 2 pommes
  • thym
  • marinade :
  • 1 cuillère à soupe de gingembre râpé
  • ail
  • 4 cuillères à soupe de sauce asiatique pour marinade
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron
  • poivre
  • 3 papillotes en silicone

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 15 mn
  • 20 mn
  • 35 mn

Préparation

  1. 1
    Préchauffer le four thermostat 7 (ou 200°C).
  2. 2
    Dans un bol, mélanger les ingrédients de la marinade : jus de citron, sauce asiatique, gingembre râpé, ail haché et huile d'olive. Poivrer un peu, mais ne pas saler, la sauce asiatique l'étant déjà.
  3. 3
    Tailler les escalopes de volaille en fines lanières (je les passe 1/4 d'heure au congélateur pour qu'elles soient plus faciles à découper) et les incorporer à la marinade. Bien mélanger et réserver 10 minutes au frais.
  4. 4
    Pendant ce temps, laver le céleri et les poireaux. Couper, éplucher et épépiner les pommes. Émincer le tout finement et mélanger.
  5. 5
    Répartir les émincés de volaille marinés dans le fond de chaque papillote en silicone. Recouvrir du mélange céleri, poireaux et pommes et verser dessus le reste de la marinade se trouvant au fond du bol, détendue avec un peu d'eau ( 2 à 3 cuillères à soupe de marinade suffisent pour une papillote). Parsemer de thym.
  6. Pour finir
    Enfourner pour 20 minutes à 200 °C. Attendre 5 minutes avant d'ouvrir les papillotes pour éviter les projections de vapeur et de se brûler.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

5

(1 avis)

Signaler Pauline - 10 février 2017
Excellent

Excellente recette! Les ingrédients se marient très bien et créent la surprise !
N'ayant pas de papillote en silicone, j'ai utilisé une cocotte en verre. Il a fallu plus de temps pour que la température monte et fasse fondre les poireaux mais ça valait le coup d'attendre!
Le terme "sauce asiatique" me paraît trop vague, il s'agit simplement de sauce soja.

Recettes similaires

Idées recettes