Crumble poire et roquefort aux noix

4 / 5  basé sur 3 avis
 |
Ajouter

De la poire et du roquefort, pourquoi pas ?

Recette proposée par Elise Gasche

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 10 mn
  • 30 mn
  • 40 mn

Préparation

  1. 1
    Epluchez et épépinez les poires. Coupez les en cubes assez épais.
  2. 2
    Dans une casserole faites fondre le roquefort, puis une fois fondu mélangez le avec la crème liquide.
  3. 3
    Mettez dans un saladier, la farine, la chapelure et le beurre fondu. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte sableuse. Ajoutez une pincée de sel et un peu de poivre. Concassez les noix de cajou et les noix, et incorporez les à la pâte à crumble ainsi que les pignons de pin.
  4. 4
    Dans quatre petits ramequins individuels, disposez les poires, nappez de crème au roquefort et recouvrez d’une bonne couche de pâte à crumble.
  5. Pour finir
    Placez au four à 180°C pendant 30 minutes jusqu’à ce que les crumbles soit bien dorés.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

4

(3 avis)

Signaler Anne -  6 octobre 2007
Bien

Nous n'avons pas aimé
Le goût de la pâte à crumble, qui dénature l'association poires-roquefort.
Ma suggestion : Mettre des noix plutôt que des pignons et des noix de cajou... peut-être que l'association serait plus adéquate.

Signaler Jean - 28 juin 2007
Bien

Bof
Les amateurs de poire et de roquefort n'ont pas été convaincus par l'association avec cette pâte à crumble mélangeant pignons, noix et noix de cajou.
Ma suggestion : Faire revenir les poires dans du beurre salé avant de les mélanger au roquefort.

Signaler Michaël - 22 mai 2007
Excellent

Surprenant !
Oui, c'est surprenant. Le contraste entre la douceur sucrée de la poire chaude et la vigueur du Roquefort plaira aux amateurs de fromage et de mélanges sucré salé. Le crumble et les noix soulignent à merveille ce contraste. Une vraie promenade pour le palais. Nul besoin d’être amateur de Roquefort pour apprécier.
Ma suggestion : Je pense que l’on peut équilibrer la proportion de crème et de Roquefort suivant le goût de chacun : plus de force et de caractère en donnant une part plus belle au fromage, plus de douceur et de discrétion en mettant la crème à l’honneur.

Recettes similaires

Idées recettes