Coeur de la Saint-Valentin

5 / 5  basé sur 6 avis
 |
Ajouter

Un tendre dessert à partager à la fin d'un repas.

Recette proposée par

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Repos
  • Temps Total
  • Facile
  • 45 mn
  • 10 mn
  • 2 h
  • 2 h 55 mn

Préparation

  1. 1
    Mélanger la poudre d'amandes, le sucre glace et la farine. Incorporer le tout au blanc monté en neige et soutenu à mi-parcours avec le sucre roux. Etaler la préparation sur un papier sulfurisé, posé sur la plaque de cuisson, et cuire environ 8 à 10 minutes. Chemiser de film alimentaire, un moule inox en forme de coeur, poser au fond le biscuit.
  2. 2
    Fondre le chocolat au bain-marie, ajouter à chaud la pâte de noisettes puis les gavottes concassées grossièrement. Etaler cette préparation sur le biscuit sur une épaisseur d'environ 1,5 cm.
  3. 3
    Foisonner la crème fraîche. Faire fondre le chocolat noir au bain-marie ou au micro-ondes. Bouillir le lait avec le sucre. Verser le lait sur le chocolat et bien mélanger. Mélanger une partie de la crème à la préparation, puis ajouter délicatement l'autre partie.
  4. 4
    Verser le mélange de chocolat sur la préparation aux noisettes. Pour faire les vagues, utiliser un peigne à décor ou à défaut la lame d'un couteau à pain ou une spatule. Congeler au moins 2 heures, voire plus.
  5. 5
    Pour le velours au chocolat : Fondre le chocolat au lait avec le beurre de cacao au bain-marie, bien mélanger. Le passer dans une passoire et le stocker au chaud, dans la cuve d'un pistolet à peinture neuf. Décercler le gâteau et pulvériser immédiatement le chocolat fondu sur le gâteau congelé. Au contact du froid, le beurre de cacao va se solidifier et donner un aspect velours.
  6. Pour finir
    Entreposer le gâteau au réfrigérateur au moins 3 heures pour lui permettre de reprendre corps. Saupoudrer légèrement de sucre glace au moment du service et poser le décor en chocolat. A défaut de petites tablettes, on peut décorer avec des copeaux de chocolat.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

5

(6 avis)

Signaler Bernard - 12 janvier 2013

Réponse à Toutti
la fermeté du croustillant dépend de la teneur en beurre de cacao du chocolat - Vous pouvez le détendre avec un peu d'huile de noisette

Signaler Toutti - 12 janvier 2013
Excellent

Mme
Le goût est un pur délice. Par contre, la texture du praliné feuilleté est beaucoup trop dure par rapport à la crème mousseuse au chocolat. Je ne sais pas si le résultat doit être comme ça ou si mon praliné était trop compacte ? Auriez-vous une idée pour lier les deux textures ? Un gros merci

Signaler christine_b71 - 24 mars 2010
Excellent

Pas de Nutella
Pas facile d'obtenir la même photo que vous.
Mais c'était tout de même un régal !...
J'adore toutes vos recettes, d'ailleurs ...
Ma suggestion : Pour le fond aux amandes, bien lisser le dessus. Ne gonfle pas à la cuisson.

Signaler Bernard - 28 décembre 2009

Réponse à Christiane
Le chocolat blanc fond mal parce qu'il contient du lait en poudre qui, sur la durée, absorbe de l'humidité. Le beurre de cacao et l'eau ne faisant pas bon ménage, il est difficile à refondre. L'astuce consiste à l'enrichir en beurre de cacao (très cher).
Le phénomène se produit avec TOUS les chocolats blancs qui datent un peu.

Signaler Christiane - 26 décembre 2009

Parlons du velours
Je suis émerveillée par le résultat et par la facilité à réaliser ce décor. J'ai voulu essayer de colorer des pistoles de chocolat blanc (Valrhona 35 %) avec un colorant pour chocolat mais je trouve que ce chocolat ne fond pas très bien. Fondra-t-il au moment ou je vais ajouter le beurre de cacao ou dois-je changer de chocolat ? Pouvez-vous m'indiquer un chocolat blanc qui fonde aussi bien que le noir ? Merci chef pour toutes vos recettes dans lesquelles je découvre et teste avec beaucoup de plaisir les différentes techniques de décor que vous avez essayées de varier au maximum.

Recettes similaires