Recette Filet de boeuf à la Wellington

Un repas plutôt de fête car un peu coûteux, mais vraiment délicieux et très fin. Recette fétiche de mon papa.

4 / 5  (27 avis)

Ingrédients / pour 10 personnes

  • 2 à 2
  • 5 kg de filet de bœuf ordinaire (pas de Charolais car il est trop ferme
  • par contre le Salers
  • c'est le must)
  • 150 g de purée de foie gras de canard (plus fort que l'oie)
  • 250 g de jambon ordinaire
  • 750 g de pâte feuilletée
  • 1 grosse cuillère à soupe de farine
  • 100 g de beurre
  • 3 cuillères à soupe d'huile
  • Voir le reste des ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Difficile
  • 2 h
  • 40 mn
  • 2 h 40 mn

Préparation Filet de boeuf à la Wellington

1 Préparer la viande : Acheter la viande 3 jours avant de la cuisiner pour qu'elle se "mortifie", c'est à dire qu'elle rassisse pour prendre du goût. L'aspect extérieur de la pièce doit être brun foncé et non rosé. Demander de l'aloyau qui est la partie centrale du filet. Les extrémités sont plus nerveuses. Parer le rôti (lui donner une forme en coupant les parties inutiles et enlever ce qui est gras ou nerf apparent). Porter à feu vif l'huile et 20 g de beurre dans une cocotte. Poivrer la viande, ne pas saler puis saisir fortement et rapidement le rôti sur tous ses côtés. La viande doit cartonner à l'extérieur, mais ne doit pas être cuite. Laisser refroidir. (Peut se préparer la veille)
2 Préparer la duxelle (ou farce): Eplucher et hacher grossièrement les oignons. Couper en petits dés le jambon. Eplucher et hacher finement ail et échalotes. Equeuter et hacher les feuilles de persil. Emballer girofle, thym et laurier dans la gaze. S'il s'agit de champignons frais, sectionner la partie terreuse, ne pas laver mais les essuyer et les couper grossièrement. S'il s'agit de champignons congelés, les décongeler puis les essorer dans un linge (sinon ils rejettent trop d'eau). Mettre le beurre dans une sauteuse suffisamment grande pour recevoir tous les ingrédients. Faire blondir les oignons, ajouter le jambon et le faire suer. Ajouter les champignons, saler et poivrer. Lorsqu'ils commencent à rejeter, ajouter ail, échalote et la gaze contenant les épices. Laisser mijoter jusqu'à ce qu'il n'y ait pratiquement plus de jus (cela peut prendre plus de 2 heures avec des champignons congelés). Récupérer la gaze et ajouter le persil. Laisser mijoter 10 minutes avec le persil. Passer au mixer les 2/3 de la préparation (finement). En plus gros le reste. Le but est d'avoir une farce qui se maçonne tout en ayant des morceaux apparents. Laisser refroidir dans une terrine. Ajouter la truffe coupée en allumettes (cela doit se voir), une grosse cuillère à soupe de jus de truffe, le Cognac et 1 œuf. Bien mélanger, rectifier l'assaisonnement et singer (saupoudrer légèrement de farine) en mélangeant pour lier la farce et obtenir une consistance genre crépis. (Peut se préparer la veille)
Pour finir
Préparation finale : Abaisser les 3/4 de la pâte sur 4 mm d'épaisseur en forme de rectangle. La déposer sur une double épaisseur de papier cuisson, ce qui permettra, plus tard de déplacer l'ensemble. Tartiner la purée de foie sur le rôti, mettre de la duxelles sur la pâte à l'endroit où l'on va déposer le filet (au milieu de l'abaisse). Terminer de crépir. Replier la pâte comme pour un colis en collant les replis au blanc d'œuf. Abaisser le reste de la pâte pour en faire le couvercle, coller au blanc d'œuf. Découper 3 cheminées dans la carte de visite et les placer à travers le couvercle. La vapeur doit pouvoir sortir, sinon la pâte éclate. Dorer au jaune d'œuf, faire des dessins à la fourchette et/ou coller des formes découpées dans les restes de pâte. Préchauffer le four, thermostat 9 (280°C). Faire cuire 30 minutes (saignant) à 45 minutes (à point). Le temps de cuisson peut varier suivant la forme du filet, faire préciser par le boucher en précisant l'usage de la pièce.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Vous aimeriez peut-être ?

Avis sur la recette Filet de boeuf à la Wellington

J'ai déjà fait cette recette

Donner mon avis
Note moyenne :

4



(27 avis)

CAROMAG - 30 janvier 2014
Excellent

Nous nous sommes régalés
Un peu long à faire mais ça en valait le coup. Tout le monde c'est régalé et ça change un peu de la poularde au foie gras que je fais d'habitude. Dommage qu'à la découpe ça ne soit plus aussi beau.

marcelle-b56 - 29 janvier 2014
Excellent

excellent
un vrai régal. je l'ai fait pour un réveillon et tout le monde s'est régalé

rodolphe - 12 décembre 2013
Très bien

erreur sur le nom
Attention le filet n'est pas de l'aloyau ce sont deux choses differentes :l'aloyau est compose de faux filet et du filet le tout avec os.Pour la recette penser a bien faire degorger le filet sinon la pate feuilletee sera gorgee de jus et la ......

jean-jacques-b88 - 29 avril 2013
Excellent

Filet bœuf Wellington
très bien ,satisfaction générale .

Maylis - 27 décembre 2011
Bien

Pas mal mais farce décevante
Le résultat est plutôt bon, la viande reste bien tendre grâce à la cuisson dans la pâte mais la farce n'était pas très goûtue et je n'ai pas vraiment senti le foie gras...Je le goûterai encore une fois réchauffé, ça sera peut-être meilleur.
Voici une photo avant de l'enfourner.

emmanuelle-v80 - 30 septembre 2011
Excellent

Parfait pour les fêtes
Très bonne recette qui a eu beaucoup de succès. Je n'ai pas mis de truffes ( trop chères) mais c'était très bon comme ça.

Michèle - 27 septembre 2011
Excellent

Miiiam ! ! !
Suc-cu-lent ! , même sans truffe. Un peu long, il est vrai, mais en préparant le rôti et le farce la veille, ce n'est même pas stressant à réaliser.
Votre recette a tellement plu que vous compterez 3 autres familles accro à ce filet.
Merci de votre publication.
Ma suggestion : Je n'ai pas mixé la duxelle, mais seulement coupé tous les éléments en tous petits morceaux .

Nathalie - 13 août 2011
Très bien

Boeuf bourguignon

florence_h14 -  5 janvier 2011
Très bien

Un peu long mais facile à réaliser
Ne sachant pas ce qu'est la mousse de foie gras j'ai opté pour du foie gras frais que j'ai légèrement mixé et assaisonné afin de l'étaler sur le filet de bœuf.
Cuisson de 35 min à 220° parfaite mais personnellement je l'ai préféré le lendemain réchauffé car moins gras le foie gras ayant eu le temps de se reconstituer.
Quoi qu'il en soit mes invités ont adorés et en ont recommandé pour l'année prochaine...
Ma suggestion : Le préparer sur 3 jours :
1er jour faire cuire le filet et préparer la duxelle,
2ème jour assembler et cuire le tout,
3ème jour réchauffer et déguster.

Marie Joe -  3 janvier 2011
Bien

Filet wellington
J'ai bien lu les différents avis sur cette recette, ils sont appropriés à la façon dont est préparé le filet.
J'ai une autre façon de le préparer qui rend ce plat encore plus prestigieux. Adepte de la cuisine, cuisinière à mes heures, c'est mon plat phare.
Pour ce qui me concerne, en terme de filet mignon de bœuf c'est mon plat mythique, pour moi, il n'existe rien au dessus pour ce qui est du plaisir.
Ma suggestion : La recette qui est la mienne, avec toute son histoire qui est la sienne, me plait.

En deux mots : un filet de bœuf, coupé au centre, sans les deux bouts, un trop gros et l'autre trop fin, est nécessaire. Tout comme la recette, le ficeler sans barde, et le faire revenir sur toutes ses faces dans de la graisse de canard très rapidement. Laisser refroidir. Pendant ce temps préparer une duxelle de cèpes et d'échalotes, cuisson terminée, la hacher au hachoir à main. Laisser refroidir. Écraser à la fourchette un très bon foie gras en conserve, en aucun cas de la mousse (trop grasse). Saler et poivrer (4 baies) le filet. A la main (pour le réchauffer), enduire le rôti du foie gras. Si vos moyens le permettent vous pouvez coller sur le foie gras des lamelles de truffe, puis recouvrir de duxelle cèpes/échalotes, et faire un paquet cadeau avec une pâte feuilletée de pâtissier de très bonne qualité. Choisissez le décor qui sera le vôtre, un bouquet de fleurs l'été, une branche de houx à NOËL, un prénom... L'important reste la nécessité absolue d'une cheminée. Dorer et cuire, uniquement le temps de la cuisson de la pâte (30 à 40 min maxi). Laisser poser four éteint une bonne dizaine de min pour que le sang reprenne toute sa place. Le présenter aux convives, le découper à table et le servir accompagné de fagots d'asperges vertes et de pommes de terre roses farcies au crottin de chavignol. Tel est le plat que Napoléon avait découvert lors de la campagne d'Italie, c'est selon la légende, son aide de camp (Wellington) qui l'avait inventé. Ça me plait bien et surtout, c'est très bon et très beau.
Bonne cuisine à tous et bonne année.