Délice aux griottines

5 / 5  basé sur 1 avis
 |
Ajouter

Ingrédients

  • Biscuit au chocolat :
  • 4 j'aunes d'oeufs
  • 4 blancs d'oeufs
  • 100 g de sucre cristal
  • 50 g de farine
  • 20 g de Maïzéna
  • 25 g de cacao poudre type "Van Houten"
  • Pour la mousse au chocolat noir
  • 225 g de chocolat > 60% cacao
  • 80 g de lait tiède
  • 20 g de kirsch pur
  • 300 g de crème fraîche liquide
  • 125 g de griottines "Peureux"
  • Pour la mousse au chocolat blanc
  • 90 g de lait
  • 20 g de sucre cristal
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 20 g de maïzéna
  • 1 cuillère à soupe de vanille liquide
  • 1 feuille de gélatine de 2 g
  • 200 g de chocolat de couverture "ivoire"
  • Pour le décor
  • sucre cristal
  • crème chantilly
  • griottine
  • nappage pour tarte
  • Pour le sirop de punchage
  • 15 cl de jus de griottine
  • 10 g de kirsch pur

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Repos
  • Temps Total
  • Facile
  • 1 h
  • 10 mn
  • 2 h
  • 3 h 10 mn

Préparation

  1. 1
    Confectionner le biscuit : blanchir les jaunes avec 70 gr de sucre ajouter la farine, la Maïzéna et le cacao poudre tamisés ensemble Monter les blancs en neige en incorporant à mi-parcours le sucre restant Coucher sur la plaque de cuisson sur du papier sulfurisé et cuire environ 10 minutes th 6 (le biscuit doit légèrement résister au doigt) - avec un cercle à pâtisserie, couper le biscuit - Chemiser le moule d'un film alimentaire (sur l'extérieur pour éviter les coulées de sirop) poser au fond un disque de carton au diamètre du moule - Poser le biscuit dessus -
  2. 2
    Impiber très généreusement le fond du biscuit avec le sirop de punchage (jus des griottines + kirsch) - le biscuit doit être bien imbibé -
  3. 3
    Mousse au chocolat noir fondre doucement le chocolat noir au bain-marie - ajouter le lait tiédi à 40° puis le kirsch - bien remuer et lisser au fouet - ajouter ensuite la crème fraîche foisonnée en "chantilly" -
  4. 4
    Disposer des demi griottines sur tout le biscuit et recouvrir l'ensemble avec la mousse au chocolat (on peut aussi mélanger les griottines à la mousse avant de la dresser) -
  5. 5
    Confectionner la mousse au chocolat blanc : faire une crème pâtissière avec le lait, les jaunes d'oeufs, le sucre, la vanille et la maïzéna - Incorporer la feuille de gélatine préalablement ramollie - ajouter le chocolat blanc et lisser au fouet - laisser tiédir à environ 30/35° - ajouter ensuite la crème fraîche foisonnée en "cahntilly" - dresser aussitôt la mousse sur la précédente - Mettre au congélateur environ 1 heure pour que les mousses reprennent corps -(on peut préparer ce gâteau plusieurs jours à l'avance et le congeler) -
  6. Pour finir
    Sortir le gâteau du congélateur et le saupoudrer de sucre cristal - caraméliser au fer ou au chalumeau comme pour une crème brûlée - étendre sur le gâteau une couche de nappage pour tarte tiède (à la spatule) - Démouler le gâteau puis le décorer d'une rosace de chantilly avec une griotte au milieu - Conserver au réfrigérateur jusqu(à dégustation - On peut éventuellement entourer le gâteau d'un ruban "pâtissier" pour agrémenter la présentation -

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

5

(1 avis)

Signaler Kathy - 22 avril 2009

Réponse blancs en neige
Pour répondre à la suggestion d'incorporer les blancs en neige avant la farine : certes, cela serait plus facile pour les incorporer. Cependant, cela n'aurait plus aucun intérêt de les battre en neige... En effet, ce sont ces fameux blancs battus en neige qui permettent aux préparations dans lesquels on les ajoute d'être plus légères => si on les casse (ce qui serait le cas en les incorporant au début de la préparation), ils n'ont plus de raison d'être...

Signaler Aurore - 10 octobre 2008
Excellent

Quelle finesse...
Ce gâteau est tout simplement délicieux. Je le réalise avec du chocolat Noir Lindt 70% et du blanc Nestlé pâtisserie, et bien sûr les subtiles Griottines de chez Pereux. Tous les convives en redemandent, et m'en commandent ! Merci Bernard pour vos délicieuses recettes.

Signaler Didier - 20 février 2008

Suggestion
Ma suggestion : Je pense qu'il serait plus facile d'incorporer les blancs en neige avant le mélange de farines.

Recettes similaires