Cabri aux gombos et patates douces

4 / 5  basé sur 2 avis
 |
Ajouter

On trouve ce genre de plat dans tout l'ouest de l'Afrique, du Sénégal au Congo. L'huile de palme donne sa belle couleur orange à la sauce et les gombos lui apportent de l'onctuosité.

Recette proposée par Mariannick Laurent

Ingrédients

  • 1 kg de sauté de cabri (à défaut agneau ou mouton)
  • 200 g de gombos
  • 6 tomates ou une boîte de tomates concassées
  • 4 oignons
  • 4 gousses d'ail
  • 4 feuilles de laurier
  • 15 cl d'huile de palme
  • 2 bouillons cube
  • 1/2 citron

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 15 mn
  • 35 mn
  • 50 mn

Préparation

  1. 1
    L'huile de palme étant solide à température ambiante, plonger la bouteille dans l'eau chaude du robinet. Lorsque l'huile est totalement liquifiée, il est préférable de la transvaser dans un bocal fermant hermétiquement : elle pourra être utilisée facilement pour de prochaines préparations.
  2. 2
    Eplucher l'ail et les oignons. Les émincer. Couper les tomates en dés en prenant soin d'ôter les parties filandreuses à la base. Eplucher les patates douces et les citronner pour leur éviter de noircir.
  3. 3
    Chauffer 15 cl d'huile de palme dans un autocuiseur et y faire revenir les morceaux de viande. Puis retirer la viande et faire légèrement dorer l'oignon. Ajouter l'ail, le laurier et les cubes de bouillon émiettés. Mouiller avec 30 cl d'eau chaude. Porter à ébullition, ajouter les tomates et la viande. Saler légèrement. Fermer l'autocuiseur et laisser cuire 20 minutes à partir du chuintement de la soupape.
  4. 4
    Pendant ce temps, ôter la tige des gombos et les couper en rondelles d'environ 1/2 cm. Une minute avant d'ouvrir la cocotte, couper les patates douces en rondelles d'environ 1 cm d'épaisseur.
  5. 5
    Au bout de 20 minutes de cuisson de la viande, passer la cocotte sous l'eau froide pour faire tomber la vapeur. Ouvrir et ajouter les gombos et les patates douces. Refermer la cocotte et remettre sous pression 10 minutes.
  6. Pour finir
    Servir avec du riz basmati ou thaï.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

4

(2 avis)

Signaler Mariannick -  1 février 2010

Réponse à Cécilia Marical
Ma suggestion : L'autocuiseur peut-être remplacé par une cocotte ou une grande sauteuse avec couvercle. Il suffit de doubler le temps de cuisson.

Signaler Cécilia - 31 janvier 2010

Autre mode de cuisson ?
Cette recette m'intéresse beaucoup mais je n'ai pas d'auto-cuiseur, est-ce que c'est possible de la réaliser avec une grosse casserole ou une cocotte en fonte ?

Signaler Valérie - 19 août 2009
Excellent

Une réussite
Facile et adaptable.
Ma suggestion : Pour des raisons pratiques, j'ai dû remplacer l'agneau par de la dinde et les tomates fraîches par des tomates en boîte. Tout le monde s'est régalé. Merci.

Signaler Mariannick - 16 juillet 2008

Réponse à Regine Llacer
Ma suggestion : Le mucilage contenu dans les gombos prend effectivement un aspect bave d'escargot qui disparaît très vite en quelques minutes de cuisson et permet d'épaissir la sauce.

Signaler Regine - 16 juillet 2008
Pas mal

Astuce sur les gombos
Ma suggestion : Je cuisine souvent les gombos et j'ai appris à mes depens qu'il faut les laisser entiers même quand on coupe la queue, sinon le ragoût se transforme vite fait en bave d'escargots... Les laver avant de les tailler et bien les faire rissoler (presque croustillants)avant de les placer dans le ragoût.

Recettes similaires