Caillebottes

4 / 5  basé sur 8 avis
 |
Ajouter

Une recette de ma grand-mère : le souvenir du sucre fondu dans lequel baignaient les caillebottes... J'en ai encore l'eau à la bouche

Ingrédients

  • 1 l de lait cru tiédi à 30°C environ
  • 4 gouttes de présure (en pharmacie)
  • sucre roux cristallisé ou café fort (Nescafé) ou miel fondu, au choix

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Repos
  • Temps Total
  • Facile
  • 10 mn
  • 5 h
  • 5 h 10 mn

Préparation

  1. 1
    Dans un plat ou bien dans des coupes portion, verser le lait tiédi et 4 gouttes de présure. Bien mélanger et laisser reposer dans une piéce tempérée jusqu'à coagulation.
  2. 2
    A l'aide d'un couteau, découper des carrés égaux dans le plat. Saupoudrer de sucre en poudre et/ou café, miel, et servir.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

4

(8 avis)

Signaler Djamel -  9 janvier 2014
Très bien

Djadja
C'est trop bon
Ma suggestion : Ca marche très bien avec le lait entier micro-filtré que l'on trouve de plus en plus facilement.
Je fais fondre du chocolat (à basse température < 50°C) avant d'ajouter la présure. Et je ne coupe pas en parts : je garde le petit lait dans la creme, c'est très bon aussi.

Signaler fr - 31 mai 2013
Excellent

réponse
ça ne marche pas avec le lait UHT que le lait de ferme
Ma suggestion : très bon

Signaler MAMICHA - 11 février 2012
Médiocre

Je ne comprends pas!
Je me souviens lorsque ma grand-mère me faisait des caillebottes avec le lait de ses chèvres, c'était délicieux! J'ai voulu en faire afin que ma petite fille découvre aussi ce dessert, j'ai acheté du lait cru et de la présure, je fais comme la recette du journal, et cela fait deux litres de lait que je gaspille car impossible de le faire cailler! Je n'ose plus recommencer avec cette présure achetée en grande surface, cela viendrait - il d'elle? Merci pour votre conseil en avance!

Signaler Anne-marie - 19 juin 2010
Excellent

Egalement un souvenir d'enfance
Nous on le faisait toujours en été ! Et pas besoin de pressure, on mettait le lait dans une jatte et on le laisser cailler tout seul ! Il n'y avait pas besoin de sucre, avec le lait entier, à cette époque, le caillé était doux ! Et rafraîchissant par les grandes chaleurs ! Cela valait bien une glace !

Signaler Sabine - 20 janvier 2010
Excellent

Souvenir d'enfance
Cette recette est pour moi aussi un souvenir d'enfance, de Vendée, quand j'allais voir ma grand-mère, elle appelait ça les cailles. Mais de nos jours, trouver un lait qui soit identique à celui de ma grand-mère est un exploit, mais quand vous le trouvez, c'est délicieux ! J'en fais à mes enfants pour qu'ils gardent la tradition.

Recettes similaires