Recette Kig ha farz

Recette proposée par Michaël Sévrain

Plat traditionnel breton, le kig ha farz signifie "viande et far".

4 / 5  (12 avis)

Ingrédients / pour 6 personnes

  • 1/2 kg de jarret de porc
  • 1 morceau de lard (environ 300 g)
  • 1 morceau de boeuf (environ 300 g)
  • 1 chou
  • quelques carottes
  • 1 navet
  • 4 oignons
  • 500 g de farine de blé noir
  • lait
  • 50 g de beurre
  • 2 oeufs
  • 250 g de crème fraîche
  • 1 cuillère à soupe de gros sel
  • saindoux

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 30 mn
  • 3 h
  • 3 h 30 mn

Préparation Kig ha farz

1 Epluchez les légumes, puis déposez-les avec la viande dans une grande cocotte ou un fait-tout rempli d'eau.
2 Allumez le feu sous la cocotte et laissez cuire ainsi tel un pot-au-feu au moins 1 heure.
3 Délayez la farine avec les oeufs ainsi qu'un peu de lait dans lequel vous aurez ajouté du gros sel et fait fondre beurre et saindoux. Ajoutez de la crème.
Glissez la pâte dans un sac de toile que vous ficelez soigneusement. Plongez-le dans la cocotte et laissez cuire l'ensemble au moins 2 heures.
Pour finir
Emietter la pâte et la servir dans des assiettes creuses avec un ou plusieurs morceaux de viande, quelques légumes et une bonne dose de bouillon.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Avis sur la recette Kig ha farz

J'ai déjà fait cette recette

Donner mon avis
Note moyenne :

4



(12 avis)

Gigi Corcuff - 16 octobre 2014
Très bien

le kig ar farz n'a jamais signifié cochon !! c'est du grand n'importe quoi ! Kig c'est viande et farz c'est far (de farine) !
il y a autant de recettes que de cuisinières !! ma grand mère qui était de Lesneven préparait le farz la veille pour qu'il prenne un petit goût fermenté et j'avoue que je ne l'ai jamais mangé autrement .j'ai essayé en frais mais je l'ai trouvé ...fade !
C'était le repas du dimanche quand toute la famille était rassemblée et fait avec uniquement les produits de la ferme

Carole - 23 octobre 2010
Très bien

Indispensable lipig
Je rajoute moi aussi des poireaux, des patates et ne met que le far noir. Comme la recette des crêpes il y a autand de recette de kig ah farz que de cuisinières !
Par contre le lipig, ce sont des échalottes émincées revenues dans du beurre demi sel et auxquelles on rajoute un peu du bouillon de la viande et des légumes. Je le fait mijoter à feu tout doux pendant 30mn en rajoutant un peu de bouillon au fur et à mesure selon l'évaporation.
Je confirme le far noir revenu dans du beurre et sucré est excellent !
Le tradition veut qu'on commence par manger la soupe : le bouillon avec un peu de légumes et des morceaux de pain puis ensuite la viande, les légumes et le far arrosé de lipig.
Pour moi le morceau de boeuf ne fait que donner du goût au bouillon, je ne le sert pas avec le kig ah farz. On peut aussi rajouter un os à moelle pour donner un peu plus de gout encore et du choux mais attention, il faut une grande gamelle !

Thierry - 28 juin 2010

Moins gras
Le choix des viandes et des autres ingrédients - sauf les légumes - débouche sur un mets beaucoup trop gras.
Ma suggestion : 1) Porter à ébullition 1.5 l d'eau + les viandes (1/3 bœuf, 1/3 lard maigre, 1/3 jarrets de veau) dans de l'eau salée.
2) Jeter la première eau de cuisson.
3) Dans une autre eau, cuire les légumes (j'y ajoute du céleri en branche + 1 CS de grains de poivre noir) et les viandes à feu doux jusqu'à ce que les viandes fondent sur la bouche.
3) Pour le pain, remplacer le beurre par du fromage blanc 0% bio.

Bertrand - 15 novembre 2009

Re-rectificatif
Eh non Sophie ! Kig ne veut pas dire cochon mais viande.
Ma suggestion : Je prépare un lippig un peu différent des autres recettes : échalotes revenues dans le beurre puis je déglace au cidre. Je fais réduire puis je rajoute un peu de bouillon et je lie avec de la crème (un peu de crème !).
Parfois, je rajoute des lardons.

Géraldine - 15 novembre 2009
Très bien

Légère modif
Ma suggestion : Pour ma part, je ne mets qu'un oignon avec des clous de girofle et j'ajoute quelques poireaux.
Le bouillon est ainsi plus goûteux.
Dans le farz, on peut ajouter quelques raisins secs.
L'idéal, c'est de manger tout ensemble dans une grande assiette creuse : le bouillon, la viande, les légumes et du farz.

Marie Jeanne - 13 novembre 2009
Très bien

Une variante
En fait moi, je fais 2 pâtes, l'une sucrée (pâte à crêpes plus épaisse) que je mets dans un sac et l'autre salée (farine + beurre + bouillon) dans un autre sac. Je laisse cuire environ 4h. Et en fin de cuisson, je mets du chou. Je prépare du lippic, en faisant rissoler des bouts de lard dans du beurre (bien les laisser roussir) que je sers avec le kig a farz. Riche mais bon ! C'est la recette de ma grand-mère. Les fars, je les coupe en tranches. Bon appétit ! En plat unique bien entendu.

Francine - 29 août 2009
Très bien

Ajout à la recette de kig ar fartz.
Le lipig ce n'est pas du beurre fondu et échalotes. C'est du jus de rôti récupéré des cuissons précédentes et conservé.
Le sac pour mettre la pâte est en toile marin.
Ma suggestion : Remplir le sac de pâte aux 2/3 car la pâte à la cuisson gonfle.
Servir le far accompagné de lipig.

Sophie - 20 février 2009

Le top du top
Essayez avec une palette de porc fumée, de la saucisse et du lard (un jarret c'est trop gras), la potée ainsi fumée aura un goût extra avec le farz au blé noir !
Ma suggestion : Nettement meilleur avec de la viande de porc.

Sophie -  6 février 2009

Rectificatif
Le kig ha farz signifie cochon : kig et far pour Farz mais il l'y a pas qu'un seul fare en réalité il y en a deux. Un noir à base de sarrasin et un blanc à base de froment (recette finistérienne).

Dom -  9 décembre 2008

Non émietté
Ma suggestion : Pour ma part, je n'émiette pas le far, on le coupe en tranche et verse du lipig dessus. On peut agrémenter le far blanc de quelques raisins secs placés dans le sac avant la cuisson.