Véritables Rillettes de poulet de mon Papa

5 / 5  basé sur 2 avis
 |

On parle ici des véritables rillettes, celles que l’on prend le temps de préparer avec amour, celles qu’on laisse mijoter jusqu’à ce que la viande soit parfaitement fondante, celles qu’on a surveillé avec attention et qu’on déguste finalement les yeux fermés et avec la sensation du travail accompli…

Recette proposée par cerise compagnie

Ingrédients

  • Un beau poulet
  • 2-3 escalopes de poulet
  • Le total de votre viande, une fois le poulet désossé et avec les escalopes, doit être de 1,2 kg. Sinon faites un produit en croix pour adapter les différentes quantités d’ingrédients
  • 125 g de saindoux +125 g + 175 g
  • 25 cl de Riesling
  • 12 g d’ail
  • 50 g d’échalote
  • 5 g de persil haché
  • 2 belles pincées de thym
  • 15 g de sel
  • 2,5 g de poivre
  • 3 g de kub or
  • 2 clous de girofles
  • 1 feuille de laurier
  • Pour le bouillon :
  • 100 g de saindoux
  • 1 oignon
  • 2 clous de girofle
  • 1 feuille de laurier
  • 1 petit poireau
  • 1 branche de feuille de céleri
  • 2 branches de thym
  • 2 petits carottes
  • Pour la conservation et l’esthétique : prévoyez une plaquette de saindoux supplémentaire

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Difficile
  • 45 mn
  • 3 h
  • 3 h 45 mn

Préparation

  1. 1
    Commencez par retirer la peau du poulet et désossez-le entièrement en prélevant un maximum de viande. Coupez légèrement la carcasse en petits morceaux. Coupez la viande du poulet et des escalopes en morceaux d’environ 4 cm de côté. Préparez une grande cocotte (en fonte si possible), faites-y fondre la moitié d’une plaquette de Saindoux (125 g). Rajoutez les morceaux de viande de poulet, regardez l’heure à laquelle vous démarrez la cuisson. Faites-les doucement dorer à feu doux pendant une trentaine de minutes. En parallèle, et dans une plus petite cocotte, nous allons réaliser le bouillon pour les rillettes : Faites fondre 100 g de saindoux, faites-y revenir à feu moyen les morceaux de carcasse. Ajoutez le bouquet garni, légumes et aromates… Pelez l’ail et l’échalote. Émincez-les finement, hachez le persil. Au bout d’une demi-heure de cuisson, ajoutez dans la viande l’ail, l’échalote, le persil, le thym, les clous de girofle et la feuille de laurier. Recouvrez la carcasse d’eau à hauteur. Couvrez les deux marmites d’un couvercle. Et laissez mijoter pendant 45 minutes. Au bout de ce temps, ajoutez le vin blanc à la grande cocotte, ajoutez également le sel, poivre et kub or. Retirez la carcasse et prélevez la viande restante sur celle-ci. Filtrez le bouillon. Ajoutez la viande prélevée de la carcasse à celle de la grande marmite et ajoutez le bouillon filtré. Ajoutez également les carottes contenues dans le bouillon et 125 g de saindoux. Couvrez partiellement la cocotte pour que la vapeur puisse s’échapper un peu mais pas trop vite non plus. (je cale une petite spatule par exemple pour pas que le couvercle ne soit pas hermétique)
  2. 2
    Laissez mijoter à feu doux pendant deux heures, en remuant de temps en temps et en surveillant très régulièrement. Au bout de ce temps, coupez le feu, brassez énergiquement avec une spatule pour séparer les fibres de la viande. Vous pouvez prélever au préalable quelques morceaux de poulet ou choisir de ne pas trop brasser si vous souhaitez avoir quelques morceaux de poulet dans vos rillettes. Ajoutez alors les 175 g de saindoux restant dans la viande, mélangez pour répartir. (vous pouvez ajouter plus de saindoux si vous préférez que vos rillettes soient encore plus fondantes et si vous n’avez pas peur des calories ! remarquez, à ce stade on est plus à ça prêt ;) )
  3. 3
    Laissez refroidir un peu pour que les rillettes raffermissent un peu, sans pour autant attendre qu’elles soient complètement refroidies et figées. Mélangez légèrement et déposez les rillettes dans leurs conditionnements. Attendez que les rillettes soient complètements refroidies, au moins 6 heures, dans un endroit frais.
  4. 4
    Faites alors fondre une plaquette de saindoux et laissez-la refroidir un peu, se raffermir et commencer un peu à redevenir opaque mais toujours suffisamment liquide pour pouvoir être versée. Déposez alors une couche de saindoux d’un peu moins d’un cm sur le dessus des rillettes. Cette couche ne sera pas consommée (sauf si vous le souhaitez) mais elle servira à « hermétiser » les rillettes pour faciliter la conservation et pour l’esthétique aussi. Vous pourrez ainsi conserver vos rillettes 2-3 semaines au frigo au minimum.
  5. Pour finir
    Pour plus de détails et pleins d'autres recettes rendez-vous sur le blog : http://ceriseetcompagnie.over-blog.com/2015/11/les-veritables-rillettes-de-poulet-de-mon-papa.html

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Vos avis

Note moyenne :

5

(2 avis)

Signaler Cerise -  3 mars 2016
Excellent

Pour la quantité, J'ai rempli 2 petites cocottes en céramique d'environ 18 cm de diamètre. Pour le saindoux je ne sais vraiment pas par quoi on pourrais le remplacer, peut être du blanc de bœuf? Il faut une graisse qui fige en refroidissant.

Signaler Plume -  3 mars 2016

Par quoi peut on remplacer le saindoux svp

Signaler SB -  2 mars 2016
Excellent

Combien de pots (et de quelle taille) avez vous fait avec cette recette qui donne l'eau à la bouche...
:-)

Recettes similaires