Falafels - boulettes végétariennes

 |
Ajouter

Une recette extraite du livre de recettes "la Cuisine juive expliquée à mon ami goy" de Nathalie Uffner et Sébastien Ministru aux éditions Hugo Image © "Sur le frigo"

Recette proposée par La Rédaction

Ingrédients

  • Pour 15 boulettes
  • 300 g de pois chiches
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate
  • 1 bonne poignée de coriandre fraîche
  • 1 bonne poignée de persil frais
  • 1 cuillerée à café de cumin en poudre
  • 1 cuillerée à café de coriandre en poudre
  • Huile pour frire

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 30 mn
  • 12 h
  • 12 h 30 mn

Préparation

  1. 1
    La veille, mettez les pois chiches dans un gand bol, couvrez-les d'eau et ajoutez le bicarbonate. Laissez-les tremper au moins 12 heures. Ensuite, rincez-les bien puis les égoutter.
  2. 2
    Hachez grossièrement l'oignon et l'ail, et passez-les au mixeur avec les pois chiches, le persil et la coriandre, jusqu'à l'obtention d'une pâte consistante. Ajoutez le cumin et la coriandre, mélangez bien le tout et façonnez des boulettes de la taille d’une noix.
  3. 3
    Chauffez l'huile pour la friture et faire cuire quelques falafels à la fois, jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
  4. 4
    Laissez égoutter sur du papier de cuisine et servez avec une salade verte, des tomates, des feuilles de menthe et de la sauce au yaourt, de la tehina et du houmous. L'autre possibilité est de les servir dans des pains pita avec des crudités type chou et une délicieuse sauce à l’ail.
  5. Pour finir
    La note de l'auteur : Personne ne sait vraiment qui les a inventés, mais on les retrouve dans tout le Moyen-Orient avec, ici ou là, quelques subtilités et variations. Les Libanais ne jurent que par les fèves. Les Israéliens et les Palestiniens n’utilisent que des pois chiches, mais les Libanais ne sont pas contre le fait de mixer les deux. La première fois que j’ai mangé des falafels, j’avais 14 ans : une scène initiatique ! C’était à Anvers, chez Benny Falafel : une merveille ! La salade de choux, la sauce blanche tehina (pâte de sésame) et, pour les plus audacieux, la petite sauce piquante. Benny Falafel était le rendez-vous de la jeunesse juive anversoise et, en tant que Bruxelloise, cela me paraissait extrêmement exotique… Comme quoi, l’exotisme est parfois à vingt kilomètres sur l’autoroute…

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

0

(0 avis)

Signaler papelle - 21 mai 2016

la même recette que mon ami syrien. Excellent

Recettes similaires

Idées recettes : Recettes coriandre