Ragoût de haricots rouges (feijão tropeiro mineiro)

 |
Ajouter

Recettes et photos extraites de l’ouvrage "Brazil, 50 recettes authentiques" paru aux éditions Hachette Cuisine. Auteur : Fá Eggres-Personnaz & Jessica Blanc / Photographe : Aline Princet / Styliste : Isabelle Brouant / Maison d’édition : Hachette Cuisine

Recette proposée par La Rédaction

Ingrédients

  • 500 g de haricots secs rouges
  • 200 g de bacon fumé
  • 3 saucisses fumées
  • 5 oeufs
  • 4 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 200 g de farine de manioc
  • 1 bouquet de ciboulette
  • 1 bouquet de persil
  • Piment doux coupé en petits dés
  • Huile pour friture
  • Sel et poivre

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 1 h 30 mn
  • 20 mn
  • 1 h 50 mn

Préparation

  1. 1
    Versez les haricots rouges dans un autocuiseur avec assez d’eau froide pour les couvrir et portez à ébullition. Fermez l’autocuiseur. Dès le sifflement de la soupape, réduisez le feu et faites cuire pendant environ 20 min. Salez en fin de cuisson. Égouttez les haricots et mettez-les de côté.
  2. 2
    Pendant ce temps, taillez le bacon en lardons. Versez un peu d’huile dans une sauteuse et faites-y frire les lardons et le piment avec les saucisses (coupées en rondelles), retirez-les de la sauteuse et mettez-les de côté.
  3. 3
    Dans la même sauteuse, faites cuire les oeufs battus en omelette ; retirez et réservez.
  4. 4
    Épluchez l’oignon et l’ail ; émincez-les. Ciselez très finement le persil et la ciboulette. Ajoutez un peu d’huile dans la sauteuse et faites-y blondir l’oignon et l’ail.
  5. 5
    Versez les haricots égouttés dans la sauteuse et mélangez-les avec l’oignon et l’ail, ainsi que le persil et la ciboulette. Ajoutez la farine de manioc, les lardons et les saucisses. Ajoutez l'omelette coupée en petits morceaux. Rectifiez au besoin l’assaisonnement en sel et poivre. Servez dans un plat ou dans des ramequins individuels.
  6. Pour finir
    Le feijão tropeiro est un plat rustique complet composé de haricots, de farine de manioc et de viande (saucisse, viande séchée ou porc frit). Aujourd’hui largement associé à la région du Minas Gerais, ce plat reflète l’histoire même de la conquête du Brésil. La recette originelle aurait été diffusée dans diverses régions du Brésil par les redoutables bandeirantes, des explorateurs d’origine portugaise en quête de nouvelles terres. À l’époque coloniale, marchandises et denrées alimentaires étaient acheminées dans la région du Minas Gerais par les tropeiros, des gardiens de troupeaux. Ainsi, les ingrédients non périssables utilisés pour réaliser le feijão tropeiro convenaient parfaitement à ces voyageurs infatigables, devenant, peu à peu, l’un des plats préférés des habitants de l’État du Minas Gerais, les mineiros.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Ajouter

Vos avis

Note moyenne :

0

(0 avis)

Recettes similaires