Pierre Hermé

S'il y avait un pape du macaron, ce serait probablement Pierre Hermé. Si c'est avec ses petites mignardises raffinées que le chef pâtissier a acquis sa notoriété, il n'en demeure pas moins un touche-à-tout exceptionnel qui met son talent au service de nombreuses autres créations.

Un mentor : Gaston Lenôtre
Né le 20 novembre 1961 à Colmar, Pierre Hermé fait partie d'une longue lignée de pâtissiers alsaciens. Tombé dedans quand il était petit, le jeune apprenti de 14 ans décroche une place à la capitale chez Gaston Lenôtre qui deviendra son mentor pendant près de six années. Passionné, assidu et talentueux, Pierre Hermé fait ses gammes, forge son expérience et aiguise patiemment sa signature. Après son apprentissage, il intègre, sur recommandation de son maître, les cuisines de Charles Hernu avant de répondre à ses obligations militaires.
 
Un partenaire : Charles Znaty
A son retour, il multiplie les collaborations et développe son savoir-faire avant de décrocher son premier poste de chef pâtissier chez Fauchon à tout juste 24 ans. Après un passage chez Ladurée, sa carrière va prendre une nouvelle dimension en 1996 lorsqu'il crée "La Maison de Pierre Hermé Paris" en association avec le publicitaire Charles Znaty. Deux ans plus tard, ils inaugurent une première boutique à Tokyo puis une seconde à Paris, en 2001. Le succès est tel que le duo ouvre une seconde boutique parisienne ainsi qu'un atelier de formation en partenariat avec l'école Grégoire-Ferrandi.
 
Une spécialité : le macaron
Le macaron est l'emblème de la maison Hermé. D'ailleurs, le chef pâtissier a lancé une journée spécialement dédiée à cette petite pâtisserie qu'il n'appréciait pourtant pas du tout à ses débuts, leur reprochant leur manque de goût. C'est peut-être pour cela qu'il s'est attelé à les revisiter et à leur apporter une touche d'originalité. Son macaron phare, l'Ispahan, est le parfait exemple de la signature Hermé, associant harmonieusement framboise, crème de rose et litchi. A son tour, le maître pâtissier qu'il est devenu se fait un devoir de transmettre son savoir-faire. 

Actualités

Dossiers