Que faire avec de la polenta ?

Vous avez de la polenta dans vos placards mais vous ne savez pas du tout comment l'utiliser ni dans quel type de préparations l'accommoder ? Voici quelques conseils pour tout savoir sur cette semoule de maïs.

Cuisiner la polenta

La polenta, qu'est-ce que c'est ?

C'est de la semoule de maïs très fine d'origine italienne. Si vous ne savez pas vraiment avec quoi la déguster, sachez simplement qu'elle peut remplacer pâtes et riz mais aussi se manger sans accompagnement. A noter également qu'elle ne sert pas uniquement dans les préparations salées. Eh oui, la polenta peut aussi être utilisée dans les desserts.
Pour la trouver, rien de plus simple. Elle s'achète en version précuite au rayon pâtes et riz des supermarchés.

Première étape : cuire la polenta

Toutes les indications qui vont suivre sont expliquées sur les paquets de polenta mais peuvent varier d'une marque à une autre.
Cette semoule de maïs se cuit à la casserole. Il faut généralement compter 250 g de polenta pour 1 litre de liquide. 60 g par personne suffit mais cela varie en fonction de l'appétit de chacun. Certains la cuisent dans de l'eau parfois agrémentée d'un bouillon cube, d'autres dans du lait ou un mélange d'eau et de lait. Cela dépend bien entendu des goûts. Pour les desserts, essayez donc, comme dans la recette de la polenta à la noix de coco, de cuire votre semoule de maïs dans du lait d'amandes. Effet garanti !
Pour ne pas faire de grumeaux, jetez la polenta en pluie dans le liquide et surtout mélangez sans cesse, sinon la semoule risque d'attacher aux parois de la casserole.

Agrémenter la polenta

Après cette première étape, certains n'ajoutent que du beurre et mangent la polenta telle quelle, comme une purée. On peut aussi y ajouter du parmesan, du gruyère râpé ou des épices. La polenta se marie avec beaucoup d'ingrédients.
Les plus gourmands préfèrent la passer sous le gril du four ou la faire revenir dans du beurre à la poêle. Il existe de nombreuses manières d'accomoder cette polenta désormais cuite. Avec des champignons, de la canette, du lapin ou encore des calamars, elle fait un malheur. Sous le forme de croûtons, elle n'est pas mal non plus.
Mais elle s'utilise également là où on ne l'attend pas. Dans les desserts par exemple. Dans un gâteau à la fleur d'oranger ou dans des bouchées à la noix de coco, la polenta surprend et ravit les papilles.

Avec toutes ces informations, vous ne pourrez plus dire : "A quoi ça sert la polenta ?"...