Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Magazine
 

Que faire avec... une tablette de chocolat ?

  Envoyer Imprimer  

Avec une tablette de chocolat esseulée dans un placard, on peut faire des merveilles... Si vous manquez d'inspiration, suivez le guide pour des horizons 100 % chocolat et gourmandise. (Décembre 2007)
 

3 chocolats, 3 saveurs
Il existe, globalement, trois grandes catégories de chocolat. Noir, au lait ou blanc. Le chocolat noir doit contenir au minimum 35 % de cacao, celui au lait, 25 % et le blanc se compose lui uniquement de beurre de cacao, à hauteur de 20 % minimum. Bien sûr, il existe aussi des chocolats fourrés : aux fruits secs (amandes, noisettes...) aux fruits séchés ou confits, aux céréales, au caramel par exemple. Si on peut savourer une tablette telle quelle, on peut aussi la cuisiner. Mieux vaut en utiliser une dédiée à la réalisation de recettes, mais on peut aussi s'en sortir avec une tablette de chocolat de dégustation... Prêt à cuisiner celui que vous avez dans le placard ?

Dans vos gâteaux, un régal
Bien sûr, on peut incorporer du chocolat à de nombreuses pâtisseries. Par exemple dans un gâteau au yaourt ou dans un muffin. Mais pour profiter au mieux de sa saveur, il faut d'abord bien le faire fondre. Première méthode, le bain-marie : pour ce faire, mettez le chocolat si possible haché finement (sinon en morceaux) dans une jatte. Placez la jatte dans un autre récipient contenant plus grand contenant une eau à 40°C. S'il s'agit de chocolat noir, remuez dès qu'il commence à fondre. Pour le chocolat au lait et blanc, remuez sans cesse. Vous pouvez aussi opter pour la méthode au micro-ondes. Utilisez alors une position très faible, même la position décongélation peut suffire. Il faut faire fondre le chocolat entre 1 et 4 minutes. Remuez de temps en temps s'il s'agit de chocolat au lait ou blanc, qu'il ne faut pas laisser plus d'1 minute 30 sans être remués. Enfin, évitez ne dépassez pas les 50°C si vous ajoutez un autre ingrédient au chocolat, pour ne pas qu'il se désagrège.

Une fois fondu, il vous suffit d'ajouter le chocolat de votre choix à la pâtisserie que vous réalisez en l'incorporant dans la pâte avant cuisson. Vous pouvez même utiliser le chocolat en carrés non fondus. Par exemple si vous faites un coulant, l'opération consiste à ajouter au milieu de la préparation un ou deux carrés de chocolat qui fond à la cuisson et offre alors un cœur coulant. Vous pouvez mettre n'importe quel chocolat, même différent de celui utilisé pour la pâte. Par exemple, associez une préparation au chocolat noir et deux carrés de chocolat blanc. Concernant ce chocolat blanc, attention d'ailleurs, si vous l'utilisez comme ingrédient dans vos pâtes, à mettre moins de matière grasse dans celle-ci, car il est déjà plutôt gras, ce qui peut rendre le tout écœurant.

Dans un dessert, c'est génial...
Avez-vous déjà goûté un riz au lait au chocolat ? C'est un pur délice au goût d'enfance que vous vous pouvez vous offrir pour le dessert. Laissez-vous tenter aussi par une panna cotta qui mêle deux types de chocolat. C'est à tomber ! Dans le même esprit, des petites crèmes au chocolat sont tout aussi savoureuses. Surtout si vous les associez à d'autres parfums, comme des épices. D'ailleurs, sachez que le piment, même si l'association surprend, est excellent avec du chocolat. Profitez-en pour réaliser une ganache que vous épicez au piment d'Espelette puis laissez refroidir. Roulez ensuite des billes de ganache dans du cacao amer et vous obtenez de délicieuses truffes épicées.

Parfumez aussi une savoureuse fondue au chocolat (au lait ou noir). Trempez les fruits et bonbons de votre choix dans le chocolat fondu auquel vous aurez éventuellement ajouté des épices (cannelle, piment...). C'est si bon ! La vanille parfume aussi très bien une telle fondue. Vous pouvez même disposer dans de petits bols des "toppings" dans lesquels on roule les fruits une fois enduits de chocolat (céréales concassées, noisettes broyées, noix de coco râpée...).

Pour napper, l'idéal
N'hésitez pas à utiliser le chocolat pour napper les gâteaux, en en faisant un glaçage. Pour cela, faites fondre 200 g de chocolat noir avec 100 g de beurre, mélangez intimement et nappez le gâteau à la spatule. Ou alors, mêlez le chocolat à de la crème fraîche. Certains ajoutent également un peu de sucre. Pour un goûter sympathique, détaillez par exemple un cake nature en petits carrés. Plongez chaque carré dans le glaçage au chocolat, puis posez sur une assiette et parsemez de noix de coco râpée. Laissez refroidir pour que le chocolat durcisse. Une pure merveille ! Enfin, avec du chocolat fondu, on peut aussi napper des profiteroles. Ce qui est tout simplement dé-li-cieux.

Pour décorer, original
Utilisez votre tablette de chocolat pour décorer vos plats ! A l'aide d'un simple économe, on fait déjà de très jolis petits copeaux. Mais on peut aussi faire fondre le chocolat, le poser sur un marbre puis le râcler pour obtenir des copeaux plus grands. Pour les chocoladdicts, un gâteau feuille d'automne très "chocolat" utilise cette technique. D'autres décors sont aussi possibles : faites fondre le chocolat puis faites-les couler sur une feuille de papier sulfurisé en créant les formes de votre choix. Par exemple, une spirale. Il ne faut pas que la couche de chocolat soit trop épaisse. Puis placez le tout 15 minutes au congélateur, à plat. Le chocolat durcit et crée alors un joli décor à poser sur un gâteau. Vous pouvez aussi utiliser le chocolat en pépites. Pour cela, détaillez votre tablette à l'aide d'un bon couteau. A vous les jolis cookies !

A déguster en plat principal ?
Si vous pouvez utiliser votre tablette de chocolat pour des mets sucrés, vous pouvez aussi les employer dans une recette salée. Pour cela, le cacao amer s'impose. Et en règle générale, on n'ajoute pas de sucre à la préparation. Quelques exemples de recettes sont disponibles sur le site, si vous souhaitez vous lancer. Par exemple, des noisettes de kangourou, sauce chocolat, recette qui serait parfaite pour les fêtes, ou une aurre, plus exotique et à base de veau. Quand on cuisine le chocolat en mode salé, on a aussi tendance à utiliser plutôt de la poudre de cacao amer, qui se prête bien à l'exercice.

En boisson... hivernale
Pour finir, laissons-nous tenter par un savoureux, un délicieux, un merveilleux chocolat chaud maison à l'ancienne. Une boisson chaude à fort potenciel de réconfort, une vraie gourmandise de coin du feu à accompagner de belles gaufres. Pour ce faire, une tablette de chocolat peut suffire à votre bonheur. Vous pouvez même le préparer version express. Il suffit de faire fondre une tablette de chocolat et de chauffer à feu doux. Vous pouvez même surmonter le tout d'une crème fouettée pour un goûter gourmand, en saupoudrant le tout de cannelle. Une épice particulièrement à propos pour ces fêtes de fin d'année...

Peut-être aurez-vous trouvé dans nos pages de quoi donner à vos menus de réveillon quelques horizons chocolatés. Pour vous inspirer encore, n'hésitez pas à consulter nos 25 recettes gourmandes au chocolat.


Magazine Cuisiner Envoyer Imprimer Haut de page

Mon carnet de recettes