Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Magazine
 

  Envoyer Imprimer  
Vos astuces pour un Noël réussi
Vous avez tous vos petits trucs pour réussir le repas de Noël... Comment vous y prenez-vous ? Voici les conseils que vous nous avez confié en répondant à notre enquête (Décembre 2006)
 

Pour un repas sans fausse note
Comment être sûr d'être prêt le jour J et que le réveillon soit une réussite totale ? Vous avez vos petites astuces pour cela, et les partagez volontiers. C'est le cas de Josiane, 47 ans. "J'ai un rituel. Cela peut paraître un peu vieillot, mais je garde un service que je ne sors qu'aux grandes occasions. Et mes enfants sont toujours heureux de déballer avec moi l'argenterie et d'en orner la table avec le plus grand soin. Ainsi, nous avons vraiment le sentiment de manger les plats de Noël dans un écrin précieux ".

Une bonne façon de mettre en avant les mets servis à l'occasion du réveillon. Tout comme la petite astuce de Mathide, 38 ans. "Je mets des bougies sur la table, et une lumière tamisée. C'est dingue comme la lumière des bougies peut sublimer un plat !"

On peut également avoir peur, en choisissant une recette semblant appétissante, de la rater le jour J. Mais pas Martine, 41 ans. "Moi, j'ai pris l'habitude de faire des répétitions ! Même si je suis sûre de moi, on a toujours une petite pression le jour-même… Alors pour éviter cela, je m'entraîne. Avoir fait le plat une fois avant me permet de me rassurer. Et puis comme cela, je sais exactement le temps que je mettrai à préparer mon plat. En effet, j'ai toujours un œil sur la pendule lors de mes répétitions, pour savoir combien de temps tout cela me prend, et éviter les déconvenues."

Un Noël chic et pas cher
Même avec de petits moyens, on peut fêter Noël version chic. Et cela, grâce aux astuces auxquelles vous avez recours pour passer une soirée raffinée à petit prix. Ainsi, Nicole, 30 ans, a trouvé une petite idée pour ne pas casser sa tirelire tous les ans pour le repas du réveillon. "Dans ma famille, nous nous invitons à tour de rôle. C'est que nous sommes nombreux ! Cette année, le réveillon se passera chez mon frère. L'an prochain, ce sera mon tour."

Elle n'est pas la seule à procéder ainsi. Chez Sylviane, 38 ans, c'est même une vieille habitude qui a un certain charme : "Nous nous réunissons chaque année, 3 semaines avant Noël, pour établir notre menu. Chacun y met du sien. Et puis, une fois que l'on connaît le menu final, on se cotise tous pour que la personne qui reçoit n'ait pas à payer trop cher ce repas souvent copieux et fait de mets un peu plus chers que ceux de tous les jours. Et autre avantage, ça met tout le monde sur un pied d'égalité, les plus et les moins fortunés, tout le monde peut recevoir autour d'un repas un peu chic."

Et quand on n'a pas le temps de cuisiner ?
Le réveillon, cela peut aussi être un casse-tête pour ceux qui travaillent ce jour, et qui n'ont donc pas le temps de passer quelques heures derrière les fourneaux. Alice, 28 ans, a trouvé l'astuce. "Avec mon job de commerciale, je suis souvent débordée. Alors je customise des plats déjà tout faits ! Par exemple, j'achète un gratin auquel j'ajoute ma touche de noix de muscade qui change tout... Et je fais pareil à Noël. Par exemple, je parsème de baies roses une terrine de foie gras détaillée en tranches, j'ajoute ma touche de piment d'Espelette dans certains plats... Selon l'inspiration ! Et tout le monde se régale".

Caroline, 20 ans, a une maman aussi très occupée : "Je sais que ma mère ne peut pas se libérer comme elle veut. Alors le soir de Noël, elle privilégie un des plats en le faisant elle-même, et le reste, elle l'achète déjà tout fait. L'an dernier, elle a acheté des coquilles Saint-Jacques préparées pour l'entrée, elle a fait des tournedos Rossini en plat, et acheté une bûche pour le dessert."

Pour Stéphanie, 48 ans, c'est une organisation béton qu'il faut pour que le réveillon soit parfait. "En fait, j'étudie de près mon menu pour optimiser le temps passé en cuisine. Et je cuisine étape par étape. Si je peux faire un coulis de fruits pendant que ma dinde cuit, que je peux refroidir une préparation et en même temps, façonner des truffes, c'est parfait. Pas une minute n'est gâchée. Cela me convient mieux que de fonctionner recette après recette, avec parfois des temps d'attente…"

Bernard, 62 ans, propose quant à lui de préparer un plat qui se cuisine "à table. Comme un repas à la plancha, par exemple, version fêtes avec des mets de choix. Ainsi, pas de temps à passer dans la cuisine ! "

Enfin Linda, 52 ans, prépare sa table le matin avant de partir pour le travail. Ainsi, elle se sent plus sereine le fameux soir.

Des astuces pour faire plaisir aussi aux petits !
Nathalie, 37 ans, est maman de 2 enfants : "Ils adorent décorer la bûche de Noël. Et quand je la sers, ils sont si fiers ! Pour moi c'est ça, un Noël bien réussi… "

Patrice, 42 ans, papa de 3 enfants, a aussi sa petite astuce : "Une table spéciale pour les enfants, car nous fêtons Noël en famille au sens large, et avec 6 enfants à table ! Et je leur laisse le soin de décorer leur table comme ils le souhaitent, tout en surveillant un peu. Ils ont aussi leur propre menu. C'est vrai qu'un enfant n'aime pas toujours le gibier par exemple, alors, nous adaptons. Ce qui baisse aussi un peu les coûts par la même occasion… "

Pour que le menu plaise à coup sûr
Gaëlle, 32 ans, le sait bien : chacun ses goûts ! "Alors, pour éviter d'oublier qu'un oncle déteste la roquette ou que ma tante ne supporte pas les huîtres, je communique mon menu avant, pour pouvoir le modifier au besoin. Et comme cela, je suis tranquille !"

Mickaël, 40 ans, a même une petite astuce pour plaire à tous : "J'essaie de faire plaisir au plus grand nombre pour ce repas. Combiner les aliments préférés de mes proches m'aide parfois à élaborer un menu quand je manque d'idées."

Chez Chantal, 51 ans, tout le monde apporte un petit plat ! "Le soir du réveillon, nous dégustons donc tout un tas de petits plats, c'est très convivial, et tout le monde y trouve quelque chose qu'il aime."

Conseils de dernière minute
Soignez la décoration de votre table et de vos plats. Ce sont eux qui mettent en appétit ! Par exemple, disposez une bougie dans les feuilles d'un ananas coupé, ou parsemez de pétales de roses votre table, mettez-y quelques étoiles dorées…

Vous pouvez également avoir une attention pour chacun de vos convives, en disposant un petit cadeau gourmand fait maison à côté de chaque assiette, par exemple (friandises, mini-confitures…).

Enfin, profiter à Noël de denrées estivales peut être intéressant. Avoir pour cela un congélateur garni de fruits congelés !

 

Magazine Cuisiner Envoyer Imprimer Haut de page

Mon carnet de recettes