Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Magazine
 

Testé pour vous...La machine à éplucher les pommes de terre

  Envoyer Imprimer  


Toujours à la pointe de la technique, l'équipe de L'Internaute a testé une machine qui épluche, pour vous, les pommes de terre. Ça marche presque à tous les coups.

Comment ça marche
Le principe est finalement tout simple : vous placez vos pommes de terre (pas plus d'un kilo à la fois) avec un fond d'eau (pour la lubrification du tout) dans un récipient plastique rond au fond duquel se trouve une sorte de râpe métallique. L'appareil fait tourner rapidement cette râpe qui arrache la peau des pommes de terre posées sur elle. L'eau, la forme du récipient et le mouvement font "rouler" les pommes de terre en permanence ce qui permet en une minute d'exposer l'ensemble de leurs faces à la fameuse râpe. La machine "pèle" donc plus qu'elle n'"épluche".

Démonstration en images
1/ Les pommes de terre sont déposées dans l'appareil avant la mise en marche. Le couvercle est fermé.
 
 
2/ C'est parti.
 
3/ Une minute après, la machine a fait son office : les pommes de terre pelées gisent au fond d'un mélange d'eau, d'amidon et de peau qui forment une sorte de bouillie. Il faudra simplement rincer le tout.
 
4/ Résultat final : pas mal pour un kilo "épluché" en une minute. Et l'épluchage est plus fin qu'avec un économe ou un couteau. Le résultat dépend toutefois beaucoup de la forme des vos pommes de terre. Plus elles sont rondes et convexes, meilleur sera le résultat. Inversement, si elles sont longues, le roulement se fera moins bien. A noter que la râpe ne peut atteindre les zones concaves (enfoncées) des pommes de terre, ce qui laisse des zones non pelées.
   

Les plus
- Le gain de temps
- la simplicité

Les moins
- L'encombrement : 30 cm de large, 50 de haut
-
le prix : 85 euros quand même pour un appareil finalement assez sommaire
- le design : l'appareil n'est pas bien élégant

Pour...
...des familles nombreuses avec une grande cuisine (ou des grands placards), les amateurs de gratins dauphinois, ou ceux qui préfèrent les petites pommes de terre à manger sans la peau.

Cet appareil a été acheté en ligne sur la boutique fortunaonline.com (Lire notre test-marchand)

Tous les pratiques


Magazine Cuisiner Envoyer Imprimer Haut de page

Mon carnet de recettes