Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Magazine
 

Recevoir autour d'un plat unique

  Envoyer Imprimer  

Dîner assis à 10, 15, 20 personnes, c'est possible. Mais quels plats préparer pour réussir son repas ? Voici quelques idées et astuces pour vous aider à tout organiser. (Novembre 2006)
 

Recevoir chez soi deux personnes pour le dîner peut déjà être un casse-tête. Comment trouver une idée d'entrée, de plat ou de dessert qui aille bien avec le tout ? Alors recevoir plus de 10 personnes, cela peut vite faire peur. Alors un conseil : misez sur le plat unique.

Préparez-le la veille
De nombreux plats uniques ont l'avantage de pouvoir être préparés à l'avance, la veille en général. Et bien sûr, autre avantage, ils se suffisent à eux-mêmes. Ainsi, le couscous peut être une bonne idée. Un conseil : ne l'épicez as trop, ainsi, si vous recevez petits et grands autour de votre table, chacun pourra à son goût relever le plat.

Vous pouvez également opter pour une choucroute, faite à l'avance également. Ou encore une paëlla. Une astuce pour la présentation : prévoyez un très grand plat à paëlla, pour l'aspect spectaculaire qui fera de votre mets un régal pour les yeux avant qu'il ne le soit pour les papilles. Pensez à disposer harmonieusement chaque aliment, de manière à faire par exemple une ronde de langoustines et de crevettes (ou gambas), en disposant ici et là les coquillages, le tout sur le lit de riz. Pensez aussi au bœuf bourguignon, si vous êtes une dizaine de personnes, ainsi qu'à la blanquette de veau, et au pot au feu ou au tajine.

Vite fait, bien fait
Vous recevez mais n'avez pas trop de temps à consacrer au repas, ou invitez à l'improviste ? Pourquoi ne pas prévoir une tartiflette ? Le temps est justement au froid, c'est le moment de se retrouver autour d'un bon plat chaud, qui ne demande pas énormément de préparation… Pour réaliser cette recette, cuisez des pommes de terre à l'anglaise (pas trop, pour ne pas qu'elles tombent en morceaux), ôtez leur peau, détaillez-les en tranches. Puis faites revenir des lardons sans matière grasse dans une poêle. Faites également revenir un oignon émincé finement dans une poêle. Astuce saveur : faites confire légèrement l'oignon en ajoutant à la fin de la cuisson un trait de vin blanc de type Apremont.

Il ne vous reste qu'à garnir le plat. Alternez les couches de pommes de terre, lardons et oignons, puis surmontez du Reblochon coupé en deux et dont vous aurez gratté la peau. Arrosez encore d'un verre d'Apremont et enfournez. C'est cuit lorsque le fromage a bien fondu. Ce plat est notamment pratique en grandes quantités. Il vous suffit de préparer plusieurs plats à gratin et de les remplir de la préparation avant de les surmonter de Reblochon et de les passer au four. Accompagnez du fameux Apremont, et le tour est joué.

Et si vous êtes vraiment pressés, optez pour une raclette ! Facile, il n'y a qu'à disposer harmonieusement les charcuteries, fromages et légumes sur des plats. Une astuce : demandez à vos amis d'apporter d'autres appareils à raclette et prévoyez une grande tablée. Question quantités, prévoyez environ 200 g de fromage pour chacun, et la même quantité de pommes de terres cuites à l'eau..

Pensez aussi aux fondues. Par exemple à la fondue savoyarde. Il faudra simplement prévoir plusieurs caquelons sachant qu'un caquelon convient pour 6 personnes. Prévoyez 150 g à 200 g de fromage par personne. Par exemple, une recette avec 500 g d'Emmental, 500 g de Comté et 200 g de Beaufort convient pour 6 personnes. La recette est assez facile, il faut faire fondre le fromage dans le vin blanc en ayant préalablement frotté le caquelon avec une gousse d'ail.

La fondue bourguignonne est on ne peut plus simple. Il vous suffira de proposer les sauces pour accompagner la viande (peu près 1 kg pour 4 personnes). Avec plusieurs caquelons, facile de faire une table festive et conviviale ! Même au dessert, la fondue peut être de mise avec la fondue au chocolat. Et pour un côté plus exotique, pensez à la fondue chinoise, ressemblant à la bourguignonne, à la différence que c'est dans le bouillon que l'on fait cuire les aliments.

Un dernier conseil : souvent les plats uniques sont aussi très copieux. N'hésitez pas à proposer au dessert simplement un petit sorbet qui permettra de finir le repas tout en légèreté.

 

Magazine Cuisiner Envoyer Imprimer Haut de page

Mon carnet de recettes