Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Magazine
 

10 plats traditionnels de Provence

  Envoyer Imprimer  


La cuisine provençale, c'est beaucoup de plats de légumes et de poissons, préparés avec de l'huile d'olive et de l'ail. Voici les 10 spécialités de Provence les plus connues.

Aïoli Mayonnaise à base d'huile d'olive et d'ail pilé. Elle accompagne principalement les poissons et les légumes.

Anchoïade Purée d'anchois, mélangée à de l'huile d'olive et de l'ail. Elle agrémente les crudités et assaisonne les salades.

Tapenade Purée d'olives noires, d'anchois dessalés et de câpres, mélangée à de l'huile d'olive et des aromates. Elle est délicieuse sur du pain (voir notre recette).

Soupe au pistou Soupe riche en légumes (haricots, carottes, pommes de terres, courgettes, tomates...), accompagnée d'une sauce à l'huile d'olive relevée d'ail et de basilic.

Salade niçoise Salade de concombres, tomates, haricots verts, poivrons, œufs, olives noires, filets d'anchois, arrosée d'huile d'olive et relevée d'ail et de basilic.

Bouillabaisse A l'origine plat populaire, elle est devenue coûteuse en raison de la rareté de certains poissons. Son nom vient de "bouillir " et "abaisser" car elle se cuit rapidement à feu vif. Elle contient au moins cinq poissons de roche : congre, rascasse, grondin, lotte, saint-pierre, merlan… auxquels on peut ajouter des petits crabes appelés favouilles et des rondelles de pomme de terre. La soupe qui en résulte sert à mouiller le poisson, retiré à part. Elle s'accompagne de tranches de pain et de sauce rouille (aïoli relevé de piments rouges).

Ratatouille Mélange de légumes (courgettes, aubergines, tomates, poivrons...), cuits à l'huile d'olive, avec de l'ail et des herbes de Provence. Elle accompagne les viandes, les poissons et le riz (voir notre recette).

Tian Gratin de légume cuit dans un grand plat en terre large et peu profond du même nom.

Daube Morceaux de boeuf cuits lentement dans du vin rouge, avec des oignons piqués de clou de girofles, un bouquet garni et des gousses d'ail. Mijotée pendant une journée entière, elle est meilleure encore réchauffée le lendemain. On la sert avec des pâtes fraîches.

Les 13 desserts de Noël Ils clôturent le gros souper de Noël et se savourent après la messe de minuit. Ils sont 13 comme le Christ et ses apôtres : raisins séchés, figues sèches, amandes-noix-noisettes, prunes de Brignoles, poires-pommes, cédrats confits, confiture de coings, nougat blanc-noir, cachat piquant (fromage blanc), bugnes frites, galettes au lait parfumées au fenouil et au cumin et pompe à l'huile.


Magazine Cuisiner Envoyer Imprimer Haut de page

Mon carnet de recettes