Il était une fois le Nutella®

Découvrez l'histoire de la mythique pâte à tartiner au goût de noisette qui enchante nos papilles dès le petit déjeuner depuis plus de 40 ans.

Nutella : 40 années de pâte à tartiner
© Nutella

Chaque année, mes ventes s'élèvent à 70 000 tonnes, soit plus de 107 millions de pots... Qui suis-je ? Le Nutella®, bien sûr. Devenue indissociable du petit déjeuner ou du goûter, cette pâte à tartiner au goût légendaire, est en fait le fruit d'un heureux concours de circonstances. 

Dans la famille Ferrero...

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale en 1946, Pietro Ferrero, célèbre pâtissier de la région d'Alba dans le Piémont en Italie, décide de remplacer les fèves de cacao devenues trop rares et hors de prix, par des noisettes, abondantes dans la région. Mélangées à du lait, du sucre et une pincée de cacao, elles donnent naissance à une pâte épaisse au chocolat nommée Giandujot. Trois années plus tard, une canicule sévit en Italie et rend le Giandujot crémeux. Conquis par la saveur unique de cette crème, Pietro Ferrero décide de modifier la recette du Giandujot pour le rendre plus crémeux. Supercrema, l'ancêtre du Nutella®, est née. Le succès est immédiat et pousse Michele, fils de Pietro, à industrialiser la recette à l'international. La filiale française Ferrero France s'installe à Villers-Ecalles en Normandie en 1959 et le site commence à produire la Tartinoise deux ans plus tard. Aujourd'hui, un tiers de la production mondiale provient de l'usine normande. Chaque jour, 800 000 pots de pâte à tartiner y sont produits.

produits nutella
Supercrema devient Nutella. © Nutella
De la Supercrema au Nutella®

Pour pouvoir séduire un public étranger, Supercrema doit changer de nom. Michele Ferrero choisit d'utiliser le 'nut' de l'anglais 'hazelnut' qui veut dire 'noisette', et de lui accoler la terminaison italienne 'ella'. Ce n'est qu'en 1964 que Supercrema devient Nutella®. En France, il faudra patienter jusqu'en 1966 pour que la Tartinoise adopte son nouveau patronyme.

"Le composant idéal du petit déjeuner"

Dès sa commercialisation le Nutella®, à l'origine de la création de la marque Ferrero, est utilisé au petit déjeuner, tartiné sur une tranche de pain ou sur une crêpe. A la Chandeleur chaque année, une crêpe sur trois serait même nappée de Nutella®. Souvent imitée mais jamais égalée, cette pâte à tartiner est aujourd'hui vendue dans 160 pays, avec en tête les Français qui en sont les plus fervents consommateurs. Même si outre-Atlantique, le beurre de cacahuètes et le sirop d'érable fait de la résistance, le Nutella® y rencontre de plus en plus d'adeptes. Ferrero a toujours axé sa publicité sur les valeurs nutritionnelles du produit. Composé de noisettes et de lait, il est selon la marque "le composant idéal d'un petit déjeuner". "Un verre de lait, du jus d'orange et deux tartines de Nutella®" ou "Nutella®, il en faut de l'énergie pour être un enfant" sont deux des campagnes publicitaires françaises les plus marquantes de ces dernières années.

Nutella® au service des enfants

Conscient que la majorité de ses consommateurs sont des enfants, Ferrero les met à l'honneur régulièrement. En 1996, pour fêter les 30 ans du Nutella®, la marque s'est installée au Carrousel du Louvre pour parrainer une exposition d'œuvres célébrant la création sous toutes ses formes. Baptisé Génération Nutella®, l'évènement était organisé au profit de l'association Perce Neige. Dix ans plus tard, Nutella® a organisé des petits déjeuners et brunches où le produit était mis en scène sous toutes ses formes. A cette occasion, 40 enfants ont eu la possibilité de réaliser leur rêve.


 Et aussi :