Les pâtes Lustucru dans le bouillon depuis plus de 100 ans

La célèbre marque a fêté son centenaire en 2011. Découvrez l'histoire du Pèr' Lustucru, de l'inoubliable Germaine et de leurs pâtes aux œufs frais.

Les pâtes Lustucru dans le bouillon depuis plus de 100 ans
© Lustucru

Chaque année, les Français consomment 11 kg de pâtes par foyer, avec une nette préférence pour les coquillettes et les spaghetti. Avec sa recette de pâtes aux œufs frais, Lustucru est le leader français sur le marché des pâtes fraîches.

pãšrlustucru
Le fameux Pèr'Lustucru. © Lustucru
La révolution des boîtes en carton

La marque, qui a fêté le 100e anniversaire de ses pâtes aux œufs en 2011, a vu le jour à Grenoble (Isère). En 1871, Louis Cartier Million décide de racheter une fabrique artisanale de pâtes place de Gordes à Grenoble, datant de 1824. En l'espace de dix ans, le nouveau propriétaire et sa femme doublent la production pour atteindre les 500 kg de pâtes par jour. L'entreprise fleurissante est reprise au début du XX° siècle par les trois fils du couple. Le cadet décide d'innover et de vendre les pâtes jusqu'alors proposées en vrac dans le magasin familial, dans des boîtes en carton de 250 g.

Le Pèr'Lustucru voit le jour

Au même moment, il lance un concours auprès de dessinateurs reconnus pour customiser les emballages. Le damier bleu est proposé par le peintre Tancrède Synave et est choisi à l'unanimité. Quant au nom, il est issu de la comptine pour enfants "La mère Michel". Ce serait le dessinateur Forain qui l'aurait lancé au cours d'une soirée. De sa plume, nait la figure du bon Pèr' Lustucru visible sur toutes les affiches et les objets publicitaires de la marque.

affiche pub lustucru
L'argument des oeufs frais. © Lustucru
Ils sont bien frais mes œufs !

Dès 1911, Lustucru se consacre à la production de pâtes aux œufs. Les œufs frais deviennent un argument de taille pour la marque, un élevage de poules est même créé pour s'assurer de la qualité des œufs utilisés. Dans les films publicitaires, cet argument de taille est repris par le Pèr' Lustucru en personne qui ne cesse de répéter qu'"il n'y a pas d'œuf fêlé chez Lustucru !" Chaque jour, 150000 œufs frais sont utilisés pour confectionner les pâtes aux œufs de Lustucru.

Germaine chez les martiens

Les pâtes Lustucru ne seraient rien sans la mère Germaine. Connue pour son franc-parler, elle incarne le savoir-faire français de la marque. En 1984, dans un spot publicitaire réalisé par Etienne Chatillez, elle est kidnappée par des martiens souhaitant se régaler de ses pâtes aux œufs. Cette saga dure plusieurs années et les Français se réjouissent de connaître la suite des aventures de Germaine. A la fin de chaque spot, celle-ci demande à ses ravisseurs gloutons s'ils comptent la ramener. Ces derniers lui répondent le fameux "Ramener ?... nonnnnn !" qui conclue chaque spot. En 2012, Germaine alias Maggy Dussauchoy disparaît, laissant la marque orpheline.

coquillettes macaroni spaghetti 150
Une partie de la gamme. © Lustucru
L'évolution oui, mais toujours avec des œufs frais !

Depuis 1911, la gamme de Lustucru n'a cessé d'évoluer pour plaire au plus grand nombre. Dès les années 1990, les pâtes au blé complet apparaissent sur le marché, suivies des pâtes à cuisson rapide, idéales pour les mamans overbookées, et des pâtes aux légumes. En 2010, Lustucru lance une gamme certifiée BIO contenant un mélange de blé dur et d'épeautre. 

 Et aussi :