Amora : un amour de moutarde depuis près de 100 ans

En un siècle, la moutarde Amora est devenue l'un des produits phares de notre cuisine de tous les jours. Découvrez l'histoire de cette marque d'origine bourguignonne, qui relève nos viandes, réveille nos vinaigrettes et parfume nos tartes salées.

Amora : un amour de moutarde depuis un siècle
© Amora

Consommée depuis des millénaires, la  moutarde est un condiment reconnu pour ses vertus médicinales. Vers 1750, Jean-Baptiste Naigeon, fils d'un maître vinaigrier, révolutionne la moutarde de Dijon en remplaçant le vinaigre par du jus de raisin vert. Cette nouvelle recette rend la moutarde plus douce, plus parfumée et permet de la conserver plus longtemps. En 1919, la famille Bizouard, qui a repris l'affaire, dépose la marque "Amora". Un nom que l'on doit à Armand Bizouard, qui, en goûtant la moutarde, se serait exclamé "C'est un amour de moutarde, ce sera Amora !".

amora condiments2
Ancien panneau publicitaire © Amora


Une publicité populaire
En 1934, Raymond Sachot reprend l'entreprise et décide de la réorganiser et de la dynamiser. Lors d'un voyage en Egypte, il découvre qu'Amora est le nom du dieu du soleil levant Râ Ora (Amon Râ). Enchanté par ce divin parallèle, il valide définitivement le nom de la marque.  A partir des années 1940, le repreneur joue les précurseurs dans l'univers du condiment et se lance dans la communication. Son objectif est d'être visible partout, sans que sa communication soit estampillée  "publicité de riches". Amora est présente sur des affiches, des cartes postales, protèges cahiers ainsi que sur des camions de grossistes dans toute la France. Sa promotion s'appuie sur différents slogans : "Goût de foudre", "Amora exalte la saveur des plats", "Mettez une pointe d'Amora dans votre vie " et "Pas de bons repas sans Amora". En 1992, Amora lance une nouvelle saga publicitaire avec le slogan "Par amour du goût !" qui conquiert les foyers français et prend une place à part dans l'univers de la communication. Le pari de Monsieur Sachot est réussi.

"Il n'est pas de bonnes moutardes dans de vilains pots"
Amora fait honneur à cette célèbre devise en créant le premier verre à moutarde en 1934. En 1953, le pot de moutarde Amora évolue encore avec l'apparition du verre réutilisable "Givror", sur le thème des dessins animés, des fables de La Fontaine ou des bandes dessinées. Le succès est au rendez-vous. Aujourd'hui encore, nombreux sont ceux qui possèdent un verre Amora dans leur placard de cuisine.  

Les innovations ont du bon

verre givror2
Ancienne publicité "verre givror" © Amora
Amora innove en 1985 en lançant la vinaigrette prête à l'emploi et les bouteilles de ketchup en plastique souple. Suivent dans les années 1990 le vinaigre de vin vieilli en fût de chêne, la mayonnaise de Dijon pour les enfants et le ketchup "Ketchupy " dans une bouteille amusante.
A partir de 1998, la marque propose de nouveaux packagings. Amora invente ainsi le "tire-croq", afin de sortir facilement les cornichons du bocal. De nouveaux verres à moutarde sont lancés : le verre à pied et le long drink. En 2000, la marque introduit sur le marché une nouvelle génération de flacons souples pour ses sauces : ils ont la tête en bas et une forme optimisant la prise en main.

Amora, par amour de tous les goûts
Depuis la traditionnelle moutarde, Amora a fait du chemin et enrichi sa gamme. En plus des classiques mayonnaises, ketchup, vinaigres et cornichons, la marque s'est diversifiée en proposant des produits modernes comme des sauces d'accompagnement : spécial burger, barbecue, samouraï, sauce césar, citron-ciboulette... Mais aussi de nouvelles recettes, comme les cornichons façon grand-mère.