Hélène Darroze

Si la cuisine était une femme, elle serait probablement incarnée par Hélène Darroze. Née le 23 février 1967 à Villeneuve-de-Marsan, celle qui s'est vu décerner le prix Veuve Cliquot de la meilleure chef du monde 2015 porte fièrement les couleurs de son pays basque qu'elle décline à l'infini dans une cuisine raffinée et ambitieuse.

La naissance d'une passion
On pourrait presque dire qu'Hélène Darroze est tombée dans une marmite dès sa naissance. Issue d'une grande famille de restaurateurs landais, la petite Hélène suit les traces de son arrière grand-père, fondateur de l'auberge "Le Relais" dans sa ville natale en 1895. Entre produits du terroir et cuisine traditionnelle, la jeune fille affine son palais mais ne succombe pas à l'appel de la brigade puisqu'elle décide de suivre une formation au sein de l'École supérieure de Commerce de Bordeaux. C'est pourtant auprès du chef Alain Ducasse qu'Hélène Darroze entre dans la vie professionnelle. Détectant son talent, l'illustre chef du restaurant "Louis XV" à Monaco la pousse à se lancer dans la cuisine, ce qu'elle accepte. 
 
Ses premiers pas
Forte de cette première expérience, la jeune chef fait ses gammes dans les cuisines du Relais & Châteaux familial dont son père lui confie les rênes en 1995. Son talent ne passe pas inaperçu. Couronnée "Grand de demain 1996" par le célèbre guide Gault-Millau, la restauratrice ne manque pas de séduire les palais des plus grands hommes politiques à l'image de Jacques Chirac et d'Helmut Kohl qu'elle a su accueillir dans son établissement. Mais Hélène Darroze rêve de s'investir dans son propre restaurant. Elle saute le pas en 1999 en ouvrant le restaurant "Hélène Darroze" à Paris. La consécration arrive avec une première étoile au guide Michelin en 2001, puis une seconde en 2003. Toujours en quête de challenge, la chef inaugure la brasserie "Toustem" en 2007 et collabore avec le restaurant londonien "The Connaught" avec lequel elle obtient également une étoile en 2011.
 
Une femme d'engagement
Les femmes chefs reconnues dans le monde entier se comptent sur les doigts de la main. Pour rendre hommage à celles qui ont lui ont ouvert la voie, Hélène Darroze fonde, avec sa consoeur Anne-Sophie Pic, le club "Les nouvelles mères cuisinières" dont l'objectif est de mettre en lumière des femmes chefs telles que la mère Poulard ou la mère Brazier. Attachante, Hélène Darroze devient un personnage médiatique en intégrant le jury de l'émission Top Chef sur M6. Elle n'hésite d'ailleurs pas à mettre sa notoriété au service de nobles causes, en posant, notamment, seins nus pour soutenir la campagne de lutte contre le cancer du sein. 

Actualités Hélène Darroze

Les derniers potins de chefs

Dossiers Hélène Darroze

Hélène Darroze Également cité dans