Gilles Goujon


Chef triplement étoilé de l'Auberge du Vieux Puits, Gilles Goujon a connu une incroyable ascension grâce à sa ténacité et sa rigueur. Portrait du juré trois étoiles de Masterchef 2015.
Il aurait pu se lancer dans le rugby mais il a préféré se tourner vers la cuisine. C’est en 1961 que Gilles Goujon voit le jour à Bourges. Après le décès de son père, la famille de Gilles s’installe à Béziers où il passe son enfance. Très vite, il délaisse les études pour devenir serveur dans un restaurant. Une expérience qui lui met l'eau à la bouche et lui donne envie de découvrir le métier de cuisinier. 

En 1977, il intègre La Compagnie du Midi à Béziers en tant qu’apprenti et devient Meilleur apprenti du Languedoc-Roussillon dans la foulée. Il intègre ensuite les cuisines du restaurant Ragueneau des frères Rouquette, mais c’est aux côtés de Roger Vergé, chef du Moulin de Mougins, qu’il apprend les gestes et la technique indispensables à tout cuisiner. Au bout de quatre ans, son mentor le pousse à prendre son envol et à parfaire sa technique en intégrant Le Petit Nice à Marseille ou encore L’Escale à Carry-Le-Rouet. 

 Pluie d’étoiles. En 1992, Gilles Goujon décide de devenir son propre patron en reprenant L’Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse dans l’Aude. Il y propose une cuisine authentique, aux couleurs du Sud élaborée avec des produits locaux. La consécration arrive rapidement puisqu’il devient Meilleur Ouvrier de France en 1996, obtient sa première étoile l’année suivante et sa deuxième en 2001. En 2010, Gilles Goujon intègre le club très fermé des chefs trois étoiles – ils ne sont que 27 dans l’Hexagone - et est élu chef de l’année dans la foulée. 

 Juré triplement étoilé de Masterchef 2015. Considéré comme l’un des plus grands chefs de sa génération, Gilles Goujon intègre en 2015 la cinquième saison de Masterchef. Aux côtés de Christian Etchebest et Yannick Delpech, il devra encourager 12 candidats amateurs passionnés de cuisine, tester leurs recettes et élire le grand gagnant. A propos de sa participation à l'émission, le chef explique que s'il lui a fallu un temps d'adaptation les premiers jours de tournage, il a vite oublié les caméras. Très enthousiaste à propos de cette "superbe expérience humaine", il affirme qu'il "le [referait] sans hésiter".

Actualités Gilles Goujon

Dossiers Gilles Goujon