L'Etat, actionnaire de Rungis

Pour disposer d'un "stand" à Rungis, les entreprises doivent s'acquitter d'un ticket d'entrée (200 000 € pour un emplacement vide à la Marée par exemple) puis payer un bail mensuel (environ 7500 € par emplacement). La Semmaris s'occupe du patrimoine immobilier du marché de Rungis. L'État en est actionnaire à 33% tout comme le groupe Altarea, la Ville de Paris possède 13% des parts et le Département du Val-de-Marne, 5,6%.
©  marché international de Rungis