Coup de chaud pour le pot-au-feu

Une vingtaine de grossistes exercent ici. Chacun a son cheptel de prédilection. "Certains vantent les qualités de la Blonde d'Aquitaine, d'autres de la Limousine", sourit Dominique Simon, notre guide. Au pavillon des viandes, les cours sont influencés par la température extérieure. "Un coup de froid, et le prix de la viande de pot-au-feu augmente !"
©  Christelle Vogel