Vers une pénurie d'escargots à Noël ?

Les professionnels de l'héliciculture craignent une pénurie d'escargots pour les fêtes de fin d'année. La faute notamment, à une météo trop capricieuse.

Vers une pénurie d'escargots à Noël ?
© Les Escargotiers

Les escargots en bavent. La France a peur. Une coquille menace de se glisser au menu des fêtes de fin d'année : les escargots seront probablement aux abonnés absents. Les professionnels de l'héliciculture redoutent une pénurie de matière première cet hiver. Récoltes "désastreuses", cueilleurs "démobilisés", les mots ne manquent pas pour dépeindre les difficultés que connait le secteur. La quantité d'escargots ramassés accuse un repli de 30 à 60%, selon les pays.
Ras la coquille ! Principale coupable des difficultés connues par le secteur : la météo. Les conditions climatiques, alternance entre printemps froid, sec et épisodes succincts de chaleurs, n'ont pas favorisé la tâche des éleveurs. Les professionnels ont vu leur fenêtre de ramassage réduite d'un mois, passant de deux mois et demi à près d'un mois et demi. La météo n'est cependant pas le seul facteur à pointer du doigt. Depuis quelques années, l'élevage d'escargots connait une spirale négative.
Un secteur au ralenti. L'héliciculture souffre d'un manque de professionnels, comme explique à l'AFP Pierre Commere, secrétaire général du groupe des fabricants d'escargots au sein de la Fédération des industries d'aliments conservés (Fiac) : "Il y avait toute une population qui ramassait des escargots mais, maintenant, cette activité est devenue moins intéressante pour eux", les ex-héliciculteurs se tournent vers la cueillette de plantes sauvages, pour les industries cosmétiques et agroalimentaires. La rareté de la main d'œuvre provoque machinalement une augmentation des prix, élément qui ne favorise pas une relance consommation, déjà en léger déclin.
Les fêtes de fin d'années concentrent plus de la moitié des ventes annuelles d'escargots.

image
La quantité d'escargots ramassés accuse un repli de 30 à 60%, selon les pays. © Les Escargotiers