Que mange-t-on pendant le ramadan ?

Profitez du mois de ramadan pour découvrir les délicieuses recettes du Maghreb : tajine, couscous, kefta, makroud...

La cuisine du ramadan

D'un point de vue religieux, pendant le mois sacré de ramadan (qui dure un mois lunaire), les musulmans doivent entre autres jeûner, du matin, juste avant le lever du soleil quand la lumière apparaît, au coucher du soleil.

Par la force des choses, il faut se lever la nuit pour manger et surtout boire avant que ne sonne le fajr (prière du matin).

Le soir, dès que le maghreb sonne (prière du coucher du soleil), arrive l'heure de passer à table : jus, soupe, petits gâteaux, crêpes, de nombreux plats sucrés. En général, les tables sont bien remplies car on dîne en famille, on se reçoit les uns chez les autres... Les convives doivent pouvoir manger à leur faim : générosité et convivialité sont donc les maîtres-mots de la rupture du jeûne.

Le repas du soir (appelé le ftour) commence souvent par une soupe : au Maroc, on mange la traditionnelle harira et en Algérie, la chorba. Les crêpes (melaoui), beignets et autres bricks fourrés à la viande font également partie du repas. Sans oublier les boureks aux pommes de terre et au fromage et les keftas.

Côté sucré, on déguste des briouats, petits gâteaux à base de pâte d'amande roulée dans de la feuille de brick, frits, puis trempés dans le miel. Ou encore des makrouds, des kadaïfs,

On boit des jus de fruits et bien sûr, du thé à la menthe.

Tous ces plats auront été préparés dans la journée en quantités importantes car il faut nourrir l'entourage, les amis, la famille.

Le repas du matin s'appelle le souhour.

 Les bons petits plats du ramadan