Trois étoiles pour mon sandwich

La 13e édition du salon Sandwich et Snack Show s'est tenue les 15 et 16 février derniers à Paris. Côté vente à emporter, la tendance est au sandwich... gastronomique. L'emportera-t-il sur le jambon-beurre ?

Trois étoiles pour mon sandwich
© La rédaction

A l'heure de la pause déjeuner, une majorité de travailleurs français fait le choix du repas à emporter. Parmi les produits les plus consommés, le jambon-beurre tient le haut de l'affiche. En revanche, côté tendance, cet incontournable sandwich est devenu "has been"... Et l'a d'ailleurs toujours été, pour une certaine clientèle... Aujourd'hui, selon Rémy Lucas, directeur de l'agence Cate Marketing, l'univers du sandwich part à la conquête de nouveaux consommateurs, plus gourmets, en proposant des recettes gastronomiques : "Ce n'est pas parce que je mange un sandwich qu'il n'a pas le droit d'être bon, qu'il n'a pas le droit d'être signé d'un grand chef, ou que je ne puisse y retrouver le goût du foie gras et de la truffe par exemple."

Thierry Marx et Jacques Pourcel, rois du sandwich

Même le chef triple-étoilé Thierry Marx n'a pas hésité à mettre son talent au service du repas à emporter. Le maestro du Mandarin oriental à Paris a piloté la "baraque à snack" pendant les deux jours du salon. Le chef double-étoilé Jacques Pourcel s'est également prêté à l'exercice. Il a accueilli neuf chefs sur son stand pour réaliser des recettes de "snacking" haut de gamme.
Le sandwich gastronomique vise principalement des travailleurs habitués à s'installer à la table des restaurants entre midi et deux, voire à chercher leur casse-croûte chez le traiteur. Le consommateur lambda pourra toujours se rabattre sur le sandwich jambon-beurre-cornichon acheté en boulangerie. Bon et pas cher, a encore de beaux jours devant lui.

sandwich gastronomique 250
Les boulangeries traditionnelles proposent de nouvelles recettes de sandwiches tout au long de l'année. © La rédaction