Dossier Les goûts et les trucs de... Coralie Batista

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots...

Je m'appelle Coralie, j'ai 24 ans et je partage ma vie entre mon rôle de maman, mon poste de chargée de communication et la cuisine. C'est cette passion qui m'a poussée à créer mon blog en 2006. Quelque peu mis de côté à la naissance de mon fils j'y consacre désormais beaucoup de mon temps libre, c'est un vrai moment de détente pour moi !

 

Comment avez-vous appris à cuisiner ?

J'ai appris à cuisiner avec ma grand-mère à partir de l'âge de 8 ans. Elle nous gardait le mercredi après-midi et inévitablement la fin de la journée se transformait en atelier pâtisserie. Crêpes, gâteau au yaourt et gâteau de ménage (une recette typiquement Franc-Comtoise) ont été les premières recettes que j'ai apprises à faire. A l'époque je commençais déjà à découper toutes les recettes que je trouvais à droite à gauche pour les coller dans un petit cahier de cuisine que je m'étais constitué. Je me souviens de ma première fiche dans ce cahier, c'était celle du gâteau au yaourt, la recette figurait au dos de mon emploi du temps quand j'étais en CM2!

 

A quel moment préférez-vous cuisiner ?

Sans hésiter le week-end! C'est le moment de la semaine où j'ai l'esprit libre et surtout du temps libre ! Je peux laisser libre cours à mon imagination lorsque je me promène dans les allées du marché et prendre les fruits et légumes au fil de mes inspirations. Le week-end est aussi le moment où l'on reçoit du monde à la maison, le moment où je peux me "lâcher" et m'appliquer dans la préparation de mes plats pour épater nos invités.

 

Cuisiner : un hobby, une passion, un pensum ?

Une passion, c'est bel et bien le mot qui convient. Je ne vois pas ma vie sans cuisine, c'est vital. D'ailleurs j'aimerais beaucoup orienter mon projet professionnel du côté culinaire.

 

 Avez-vous d'autres hobbies ou passions ?

En créant mon blog j'ai découvert une véritable passion pour la photo, notamment pour la macro. Plats mais aussi fleurs, animaux, détails d'architecture, tout y passe. Une autre de mes passions est de voyager. Dès que j'en en l'occasion, je m'envole pour une destination inconnue à la découverte d'un autre environnement, d'une autre culture et bien entendu d'une autre cuisine!

 

"Je ne vois pas ma vie sans cuisine, c'est vital"

 

 

Les plats que vous réussissez le mieux ?

Les bavarois ! C'est un dessert simple à réaliser lorsque l'on a la technique, très frais et qui en jette à tous les coups.

 

Votre recette préférée ?

C'est une question difficile car je suis une très grande gourmande. J'ai une préférence certaine pour les desserts au chocolat alors je dirais peut-être les fondants au chocolat, accompagnés d'une boule de sorbet aux fruits rouges, un régal!

 

Prendre des photos de plats : pénible ou amusant ?

Amusant sans hésiter, même si c'est parfois un véritable casse-tête de trouver l'endroit le plus lumineux et le bon angle de prise de vue. J'adore jouer avec les couleurs pour mes photos, les couleurs des ingrédients mais aussi de la vaisselle, de la nappe, la photo d'un plat est une véritable mise en scène. D'ailleurs c'est toujours plaisant d'avoir des remarques de lecteurs qui nous disent que la photo est appétissante!

 

Une bonne adresse de restaurant ?

Un restaurant que j'apprécie tout particulièrement : Bêtises et Volup'thé, rue des Granges à Besançon. Un salon de thé / restaurant typiquement "girly" tenu par Églantine, une propriétaire absolument charmante et délirante avec une cuisine inventive et qui respecte le rythme des saisons. Idéal pour une soirée entre filles!

 

Où trouvez-vous vos produits ?

Pour les fruits et légumes, au marché ou dans le jardin de ma belle-famille, pour les produits plus rares comme les pistoles de chocolat, la pâte de pistache ou encore le thé matcha je me rends dans des épiceries fines. Je suis capable de sillonner toute la ville voire de faire plusieurs dizaines de kilomètres à la recherche d'un ingrédient.

 

Des produits alimentaires recommandés ?

Les herbes aromatiques et les épices, elles peuvent transformer un plat simple en un plat d'exception, il suffit de savoir les doser et les accorder. Et surtout, si vous cultivez vos herbes aromatiques dans votre jardin ou sur votre petit bout de balcon, elles sont très économiques!

 

Un truc imparable ?

Soigner la présentation d'un plat. La cuisine est un plaisir des cinq sens, la vue est le sens qui intervient en premier, un plat se dévore d'abord des yeux. Une pincée de curry, une branche de coriandre, un filet de sauce, il suffit de peu de choses pour égayer un plat.

 

Un message aux autres contributeurs du service "Cuisiner" ?

 Continuez à déposer vos recettes mais aussi à donner votre avis sur les recettes que vous testez, c'est toujours très constructif de savoir si notre recette a plu à d'autres ou si certains ont une astuce pour améliorer la recette. Le site est une véritable mine de recettes !

 

Blog de Coralie : Gourmets et gourmands

Tous les témoignages de Cuisiner

 

 

Sommaire