Dossier Les goûts et les trucs de... Caroline Boutoille

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots... 

Je m'appelle Caroline, Caro pour ceux qui me connaissent ! Après quelques années de vie professionnelle très intense, j'ai profité de l'arrivée de la petite dernière pour faire une pause et choyer mon mari et mes enfants... J'ai toujours trouvé du temps pour cuisiner mais là je m'éclate, j'y passe des heures et des heures et je prends plaisir à partager mes recettes sur mon blog "La Cuisine & Caro".

Comment avez-vous appris à cuisiner ?

J'ai appris à cuisiner auprès de ma maman qui est une excellente cuisinière, tout aussi passionnée que moi... Elle m'a transmis le virus et les bases dès mon enfance. Toute petite, je la regardais cuisiner et, bien sûr, j'adorais lécher les casseroles. Très vite, j'ai eu le droit de tenir le batteur électrique, de casser les œufs... et finalement de me débrouiller. Je me souviens de ma première recette : une mousse glacée à la crème de marron, tirée du magazine pour enfants "Pomme d'Api", c'était simplissime et divin !

A quel moment préférez-vous cuisiner ?

Je n'ai pas de moment particulier, je suis capable de commencer à cuisiner avant même d'avoir pris mon petit déjeuner, tout comme de me mettre aux fourneaux à 21h30... Finalement, c'est quand l'envie m'en prend et selon l'inspiration ou l'envie du moment. Je cuisine de manière spontanée !

Cuisiner : un hobby, une passion, un pensum ?

Un art de vivre tout simplement. Je ne peux pas dissocier ma vie de la cuisine, j'ai toujours trouvé le temps et l'envie de cuisiner et de régaler ma petite famille et mes amis, même quand ma vie professionnelle m'imposait un rythme effréné. Je cuisine avec amour pour le plaisir des gens que j'aime, et je crois que c'est la meilleure recette.

"Je me souviens de ma première recette : une mousse glacée à la crème de marron"

Avez-vous d'autres hobbies ou passions ?

La photographie et l'informatique... Mon appareil photo est toujours à portée de main et mon PC allumé du matin au soir. Je lis également beaucoup... Une autre nourriture, plus spirituelle celle-là.

Les plats que vous réussissez le mieux ?

La pâtisserie, sans doute parce que c'est ce que je préfère manger. Je suis une grande gourmande de sucreries et plus particulièrement de chocolat.

Votre recette préférée ?

Une seule ? Impossible... J'aime tant de choses ! Alors ce qui me vient à l'esprit tout de suite : les Saint-Jacques, à toutes les sauces... j'adore ça ! Le foie gras maison, la pintade aux raisins... Et pour les desserts : une tarte à la framboise, une forêt-noire, des cookies... Et puis les glaces, avec du chocolat chaud et de la chantilly !

Prendre des photos de plats : pénible ou amusant ?

Le plus souvent amusant, c'est un jeu finalement : il faut s'adapter à la lumière, inventer un décor ou une mise en scène... Mais ça devient parfois le parcours du combattant quand tout le monde est déjà à table, que la lumière est mauvaise et que les batteries de l'appareil sont quasi-vides !

Une bonne adresse de restaurant ?

J'ai eu la chance de dîner une fois à l'Espadon, le restaurant du Ritz à Paris, un raffinement exceptionnel ! Cependant, mon meilleur souvenir gastronomique reste le restaurant étoilé "Eleven" à Lisbonne, où nous avons fêté notre premier anniversaire de mariage. Ce jour là, le sous-chef Cyril Devilliers nous avait concocté un menu dégustation spécialement pour l'occasion... Et quand derrière les fourneaux un ami cher s'acharne à vous épater tant visuellement que dégustativement, on ne peut en garder qu'un souvenir inoubliable !

Où trouvez-vous vos produits ?

Avec une famille d'agriculteurs, forcément dans le jardin de mes parents et grands-parents pour les fruits et légumes frais. Chez mes parents ou l'éleveur du coin pour la viande (autant que possible), sur le Net, dans les épiceries fines et/ou bio pour quelques produits rares (truffes, épices, pâte de pistache...) et puis, bien sûr, au supermarché pour les basiques.

Des produits alimentaires recommandés ?

Les produits de saison tout simplement parce qu'ils ont plus de goût ! Une tomate du jardin en plein été, est-ce franchement comparable à une tomate de supermarché au mois de janvier ? Et je ne vous parle même pas des fraises ! Je préfère me priver de certains produits toute l'année mais les apprécier pleinement et abondamment quand la saison est là.

Un truc imparable ?

Une poire belle-Hélène pour des invités de dernière minute... Toujours avoir un bac de glace vanille au congélateur et un bocal de poires au sirop dans le placard, du chocolat chaud fondu avec un peu de lait, une chantilly montée en 3 secondes avec le siphon et... des invités bluffés !

Un message aux autres contributeurs du service "Cuisiner" ?

Un bon plat se déguste autant avec les yeux qu'avec le palais. Continuez de nous régaler les pupilles et les papilles !

 

 

 Le blog de Caroline : La cuisine & Caro

 Tous les témoignages de Cuisiner

 

 

Sommaire