Des recettes pour séduire les femmes Les conseils pour passer une bonne soirée

La Rédaction : Quand un homme invite une femme à dîner, à quoi doit-il penser en premier ?

Nicole Seeman : Il doit penser à elle, se dire "Je la connais un peu, je sais qu'elle est plutôt bonne vivante, ou qu'elle aime les voyages, ou qu'elle fait un peu attention à sa ligne"... Puis il faut choisir une recette en fonction de ses goûts : un plat classique, exotique, diététique, etc. [Ndlr : le livre de Nicolas Seeman suggère des recettes en fonction des profils des femmes] Quand on invite quelqu'un, c'est pour se faire plaisir mais aussi et surtout pour partager un bon moment avec cette personne.

Y a-t-il des plats à éviter ?

nicole seeman.
Nicole Seeman. © Cécile Debise / L'Internaute Magazine

Pour un premier rendez-vous, un premier dîner, il vaut mieux éviter les plats trop lourds, trop gras (raclette, tartiflette...). Parce qu'en plus, on se sent très lourd après un tel plat, ce qui n'est pas bien pour la suite de la soirée !
Idem pour les oignons, l'ail... Mieux vaut rester sur des choses simples, savoureuses certes, mais pas forcément avec des goûts extrêmes ou trop pimentés.

Une fois qu'on a choisi sa recette, quelle est l'étape suivante ?

Il faut toujours bien lire la recette, du début à la fin. C'est souvent un piège, on ne lit pas la recette et en cours de route, on se dit "Ouh la la, je n'ai pas bien compris ". Ensuite, il faut noter les ingrédients dont on a besoin, ceux qu'on n'a pas dans son frigo ou son placard. Puis aller faire les courses et c'est parti ! Et si on ne connaît pas un ingrédient, on demande de l'aide au commerçant.

Combien de temps à l'avance s'y prend-on pour la préparation de la recette ?

C'est bien d'y penser la veille, ça permet de planifier correctement sa journée du lendemain. Je donne notamment des conseils dans le livre sur ce qu'on peut préparer la veille. Ça permet de gagner du temps et d'être plus cool. Parce qu'on est toujours plus détendu le soir-même si on n'est pas obligé de tout faire.

Comment préparer la soirée en elle-même ? La table, la lumière, la musique... ?

La recette est importante mais ce qui va d'abord toucher la fille qu'on invite, c'est le geste, le fait de se mettre aux fourneaux, de préparer un repas spécialement pour elle. Ensuite, on doit aussi prêter de l'attention à la présentation. Il ne s'agit pas forcément d'avoir du cristal ou de la porcelaine. Mais une petite fleur dans un vase, des jolies serviettes (même en papier), une petite bougie... pour l'ambiance c'est toujours sympa. L'objectif c'est de montrer qu'on s'est donné du mal, même si c'est avec des choses tout à fait simples, même si on n'a pas des choses de luxe.

Dans le livre, vous évoquez même le petit déjeuner du lendemain si ça se passe bien...

Comme je suis une personne optimiste et que je pense que ces recettes marchent, certaines jeunes femmes pourraient avoir envie de rester pour prolonger la soirée ! Et c'est toujours agréable le matin de faire un bon petit déj.

Vous avez évidemment testé ces recettes sur des hommes. Est-ce que le plan séduction a fonctionné ?

Oui, j'ai eu quelques cobayes. Je les ai choisis vraiment en fonction de leur ignorance de la cuisine. J'avais des amis qui ne savaient même pas si les pâtes se mettaient à l'eau chaude ou à l'eau froide. Donc je leur envoyais les recettes sans rien leur dire et s'ils réussissaient la recette, je savais que je pouvais la mettre dans le livre sans aucun risque ! Ils ont épaté les filles avec ces recettes. Et certains d'entre eux réalisent depuis des recettes d'autres livres de cuisine, plus difficiles, ce qui pour moi est un grand triomphe !

 

Sommaire