Quentin Domange, un chef à la gueule d'ange et aux doigts d'or "J'espère avoir un restaurant en bord de mer"

Pouvez-vous nous livrer vos bonnes adresses ?

J'affectionne particulièrement Les Petits PlatsLe CornichonL'Assiette... Ce sont des restaurants qui étaient à côté de chez moi dans le 14e. J'aimerai découvrir prochainement le Châteaubriand situé dans le 11e. J'aime aussi le Petit Cambodge dans le 10e, pour ses excellents bobuns.

Arrivez-vous à concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

Je travaille entre 4 et 5 jours par semaine. Samuel, le gérant du Bistro Urbain, est assez regardant sur le fait qu'on puisse vraiment décrocher et qu'on ait une vie à côté.

Quelle est votre ambition ?

J'aimerai tenter le concours du MOF mais je doute encore de mes capacités et je n'ai pas d'endroits pour le travailler sérieusement. Je ne pense pas trop à l'étoile même si en obtenir une serait une formidable récompense. Comme m'avait dit Jean-Jacques Rachou, chef de La Côte Basque, l'important c'est d'avoir un petit restaurant avec des bons produits, des vins abordables et une clientèle fidèle. C'est ce qui me plait, d'avoir un restaurant qui soit convivial.

Quelles sont les qualités d'un bon chef selon vous ?

L'organisation, la propreté et le courage car les journées de travail varient entre 10 et 16h selon les jours. La passion et la curiosité. J'ai rencontré pas mal de cuisiniers focalisés sur leur cuisine, je les ai trouvés un peu coincés. C'est important d'avoir du temps pour soi, pour ne pas passer à côté du monde extérieur

Pour vous, la cuisine représente...

Aujourd'hui, la cuisine est ma vie. C'est synonyme de partage et cela permet de donner du plaisir aux autres. C'est ce qui me motive dans ce métier : de voir les gens ravis, de parler avec eux, qu'ils me livrent leurs impressions, c'est l'avantage d'une cuisine ouverte. Lorsque les personnes n'aiment pas certains produits ou certaines garnitures, elles me le disent et je m'adapte.

Quel est votre pêché mignon ?

Le surimi. J'adore la texture de ce bâtonnet. Si j'ai un petit creux en pleine nuit, j'en mange avec de la mayonnaise. Je sais que la composition ne fait pas rêver mais le goût est passable (rires) !

Où aimeriez-vous vous trouver dans 10 ans ?

Au bord de la mer en France ou à l'étranger. J'ai toujours aimé l'eau. Notre rythme de métier étant assez intense, l'eau et le surf sont pour moi, une source de bien-être et de paix. Si je pouvais allier travail et vie au bord de la mer, ce serait génial. Sinon j'ai toujours été fasciné par l'Asie... Pourquoi pas aussi retourner aux Etats-Unis, ou au Brésil, deux pays que je connais et que j'affectionne.

 

 Portrait chinois :

Si vous étiez... un plat : la ratatouille

Un dessert : le tiramisu traditionnel

Une épice : le curry

Un fruit : la cerise

Un légume : le concombre

Un ustensile de cuisine : un couteau

Une boisson : de l'eau gazeuse

Une drogue : l'adrénaline

Une femme : Sharon Stone. J'ai eu la chance de la servir au Grand Véfour et j'ai trouvé que c'était une personne extraordinaire et pas que physiquement !


quentin domange, chef du bistro urbain
Quentin Domange, chef du Bistro Urbain © Pierre Lucet-Penato

Sommaire