Interview de Pierre Sang-Boyer "Alexis et Tiffany m'aideront en cuisine"

Les 31 mai et 1er juin prochains, Pierre Sang prendra les commandes des cuisines de deux restaurants situés en région Centre et en Poitou-Charentes. Alexis et Tiffany de Top Chef l'accompagneront aux fourneaux de ces "restaurants éphémères". Chacun peut venir goûter à sa cuisine.

pierre sang officiera le 31 mai et le 1er juin dans des restaurants 'relais
Pierre Sang officiera le 31 mai et le 1er juin dans des restaurants "Relais Terre de France". © Pierre Olivier

Pouvez-vous m'expliquer le principe de vos restaurants éphémères ?

Je voulais d'abord aller à la rencontre des gens qui me connaissent, qui me soutiennent, et leur présenter ma cuisine. J'ai déjà organisé une rencontre au Palais de Tokyo, début mai, où j'avais notamment convié Ghislaine Arabian que j'apprécie beaucoup. J'ai aussi préparé un "brunch éphémère" au bar à vins " Ô Château " à Paris.

 

"La simplicité est une intelligence de l'âme"

Pourquoi avoir choisi des établissements situés en Touraine et dans la Vienne cette fois-ci ?

Ce sont des établissements qui appartiennent à un même groupe. Et le responsable de ce groupe était mon manager quand je travaillais dans la restauration à Londres. Il m'a ouvert les portes de ses cuisines.

 

Quel sera le menu ?

Je mettrai à l'honneur les spécialités locales - asperges, safran, etc. - en m'inspirant très fortement du menu que j'avais préparé pour la finale de Top Chef. Je n'en dirai pas plus, ça doit rester une surprise !

Tiffany et Alexis seront aussi là pour vous aider. Quelles qualités appréciez-vous chez eux ?

Ce sont des gens simples. Et la simplicité est pour moi une grande qualité, la meilleure des intelligences. Ils ont tout le temps le sourire, même face à des gens qu'ils ne connaissent pas, comme lors de l'émission Top Chef. Pour eux, comme pour moi, les notions de partage et de plaisir sont centrales. C'est ce que j'apprécie chez eux.

"Je me donne un an pour ouvrir mon restaurant"

Est-ce une collaboration occasionnelle ou aimeriez-vous les avoir plus régulièrement à vos côtés ?

Je dirais plutôt occasionnelle, car le restaurant éphémère n'est pas organisé dans un but commercial, ce n'est pas quelque chose de cadré. On met en avant notre spontanéité, notre amour des produits régionaux. On est de simples intervenants à côté des producteurs, des serveurs, etc.

 

Vous avez quitté le resto de L'Opéra, à Lyon. Quels sont vos projets aujourd'hui ?

Je me donne six mois à un an pour ouvrir mon propre restaurant. Je veux y préparer une cuisine de marché, autour d'un lieu à la décoration insolite, à Lyon, où je vis avec ma famille. Ca fait 2-3 mois que je cherche un local. Les rencontres que j'organise sont aussi un moyen de me créer des contacts pour avancer dans mon projet.

 

Vous avez travaillé pendant 7 ans à Londres. Pourquoi ne pas ouvrir une table là-bas ?

Vous savez, j'ai beaucoup appris là-bas. Maintenant, ma vie est en France. J'ai deux enfants de bientôt quatre ans, j'ai aussi envie de me poser.

 

 

Sommaire