Pascale Weeks : "La cuisine est avant tout synonyme de partage" "Plus jeune, la cuisine était mon seul 'loisir'"

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m'appelle Pascale Weeks, j'ai 47 ans, je suis mariée et maman de deux enfants. J'ai créé mon blog de cuisine sur un coup de tête en 2004. A l'époque, le concept du blog n'était pas connu en France.

D'où vient votre passion pour la cuisine ?

Je n'ai jamais fait de sport ou de musique. Ma mère ne cuisinait pas beaucoup et surtout, elle ne voulait pas trop que je traîne autour de la cuisine. Elle souhaitait que je m'épanouisse dans le sport et les études. Du coup, je cuisinais en cachette. C'était mon "loisir". J'étais très curieuse et surtout très gourmande. Dès qu'elle avait le dos tourné, je testais des recettes, j'essayais de reproduire des plats et desserts qui m'avaient plu. J'ai réellement commencé à cuisiner lorsque j'ai quitté le domicile familial et que je me suis installée avec quelqu'un.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de créer le blog "C'est moi qui l'ai fait !" ?

mont blanc aux marrons
Mont Blanc aux marrons © Pascale Weeks

C'était une décision très spontanée. A l'époque, j'étais en congé sabbatique et je consultais beaucoup de sites américains sur la cuisine. C'est à cette période que j'ai découvert les blogs, dont celui de Clotilde, Chocolate and Zucchini. J'étais très intriguée par ce concept qui n'existait pas en France. Le fait de pouvoir s'exprimer librement et partager ses recettes sur un support qui vous appartient m'a tout de suite plu. Deux semaines après avoir découvert le blog de Clotilde, j'ai créé le mien sur un coup de tête. J'ai choisi la plateforme Typepad et l'aventure était lancée. C'était la première fois que j'exprimais réellement ma passion.

Comment avez-vous choisi son nom ?

Le nom du blog m'est venu assez naturellement. Lorsque nous avons des amis à dîner, j'ai l'habitude de leur dire "C'est moi qui l'ai fait !", en présentant le plat. C'était donc évident.

Qu'est-ce que ce blog a changé pour vous ?

J'étais heureuse de pouvoir m'exprimer et partager ma passion. Mon entourage ne m'avait jamais vue aussi épanouie. Mon mari m'a poussé à aller de l'avant et à me lancer dans la cuisine. J'ai démissionné d'IBM sur un coup de tête.

Que s'est-il passé ensuite ?

J'ai voulu me lancer dans la presse culinaire, mais cela a été un échec. Un éditeur m'a contacté pour me proposer de publier un livre de recettes. C'est le premier à m'avoir fait confiance. J'ai sorti le livre Cookies, muffins & co, qui a été réédité récemment et qui s'est vendu au total à plus de 100 000 exemplaires. Depuis, je suis restée fidèle à cet éditeur, avec qui j'ai publié d'autres livres. Le site Goosto.fr m'a également contacté pour créer des recettes pour leur site. J'ai pris alors un statut de travailleur indépendant. A l'heure actuelle, j'écris pour des sites internet, pour la presse, et des marques me contactent pour des partenariats.

Sommaire