Oh, la vache ! Une exposition "vachement" chapeautée

La Milk Factory, laboratoire de création culinaire de la Collective des produits laitiers, expose jusqu'au 28 avril à Paris, 21 clichés d'Hermione, une vache photographiée par Jean-Baptiste Mondino.

Oh, la vache ! Une exposition "vachement" chapeautée
© Milk Factory

 Marguerite, la vache du Prisonnier n'a qu'à bien se tenir... Hermione, la vache "chapeautée" est en passe de devenir la nouvelle star des champs.

Chapeau, la vache

Pour sa nouvelle exposition, la galerie de la Collective des Produits Laitiers a tapé fort. Oh la Vache ! dévoile une série de portraits d'Hermione, une vache photographiée par Jean-Baptiste Mondino. Pour prendre la pose coiffée de bibis couture et autres chapeaux signés par de célèbres modistes, la belle des champs a reçu un entraînement spécial : "il a fallu lui mettre un seau en plastique sur la tête pendant une dizaine de jours jusqu'à ce qu'elle arrête de l'envoyer en l'air et qu'elle soit habituée au seau " confie Claude Deloffre, commissaire de l'exposition.

Le résultat est bluffant. Qu'elle soit de face ou de profil, de trois quarts, en pieds ou en portraits, Hermione a des allures de modèle haute couture, et semble s'être prêtée au jeu avec plaisir : "Je pense qu'elle a été séduite par le photographe, je pense qu'elle est tombée amoureuse de Jean baptiste c'est pour ça qu'elle s'est bien tenue " plaisante la commissaire de l'exposition. L'animal resplendit, et peut désormais se targuer d'avoir travaillé avec l'un des photographes de mode les plus connus.
oh la vache ok
Hermione, la vache aux chapeaux extravagants © Jean-Baptiste Mondino / Milk Factory

Une star de la photo pour la belle des champs

A modèle exceptionnel, exposition exceptionnelle. Les clichés de Jean-Baptiste Mondino n'avaient jamais été exposés en France jusqu'alors. C'est Claude Deloffre qui s'est souvenue des clichés que le photographe avait réalisés pour l'Hôtel Hudson à New York : "j'ai pensé à cette série de photos qui existait, il en avait fait trois séries de sept. Donc il y avait 21 photos qui n'avaient jamais été exposées". Une première pour le public français et pour le photographe himself : "C'est la première fois que Jean-Baptiste lui-même les voyait grandeur nature." 

Pour vous offrir une plongée dans ce troupeau de vache à l'humour noir et blanc, c'est jusqu'au 28 avril à la galerie de la Milk Factory à Paris.

 Infos pratiques

Milk Factory
5, rue Paul Bert - Paris 11eme
Du mardi au samedi de 13h30 à 19h
Entrée libre