Norbert Tarayre (Top Chef 3) : "Le restaurant, c'est fini !" "Je ne m'attendais pas à arriver troisième !"


Vous avez participé à Top Chef. Pouvez-vous nous parler de cette expérience ?

L'expérience Top Chef m'a apporté une remise à niveau de la cuisine. Comme je suis autodidacte, je ne savais pas quel niveau j'avais. Ça m'a permis de mesurer le niveau que j'avais, dans un concours réunissant au début des milliers de candidats, puis 50 et enfin 14 qui seront présentés dans l'émission. Je suis arrivé en troisième position. Pour moi, c'est la meilleure place car j'ai pu goûter à la finale. C'était une surprise. Je ne m'attendais absolument pas à terminer le concours aussi bien placé. J'avais l'ambition de terminer dans le carré des finalistes, mais je ne savais franchement pas que j'irai en finale. C'est un très bon souvenir, surtout vu le niveau des candidats.

norbert est arrivé troisième de l'émission top chef.
Norbert est arrivé troisième de l'émission Top Chef. © Pierre Olivier - M6
Quel a été votre plus beau souvenir ?

L'épreuve dans le noir. Parce qu'à ce stade de l'émission, tout le monde pensait que je n'avais pas le niveau pour faire le concours Top Chef, et en fait, c'est moi qui ai sauvé mon équipe en devinant le plat et en le reproduisant.

A l'inverse, quelle épreuve vous a posé le plus de difficultés ?

Lorsque nous avons dû cuisiner dans un monastère pour des bonnes sœurs. Le fait de ne pas parler était insoutenable !

Avez-vous gardé contact avec des participants ou membres du jury ?

Oui bien sûr. Je revois souvent Jean Imbert, avec qui je prépare une émission sur M6, Noémie Honiat, Julien Burbaud (qui va se marier), Cyrille Zen, Carl Gillain... Ce sont des personnes que j'apprécie et que je respecte beaucoup et nous nous appelons et nous voyons très souvent.


 

Sommaire