McDonald's n'a pas oublié le Cantal Opération marketing

Au "pays des fromages qui puent", McDonald's a flairé la bonne opération marketing. La chaîne de fast-food lance ce mois-ci une offre de burgers aux fromages AOP d'Auvergne. De mi-février à fin mars, les consommateurs pourront déguster un sandwich chaud garni de Cantal, de Fourme d'Ambert ou de Saint-Nectaire. Pour développer cette gamme saisonnière, le géant du fast-food ne s'est pas adressé directement aux petits producteurs. Les volumes nécessaires pour fournir l'ensemble des restaurants de l'Hexagone sont trop importants.  "Nous avons besoin de 70 tonnes de fromages sur une période de six semaines", précise Nawfal Trabelsi, vice-président marketing France et Europe du Sud. L'enseigne de restauration rapide est donc allée voir du côté des coopératives laitières : "Les fromageries occitanes nous fournissent déjà les dés de fromage pour nos salades depuis 10 ans. Nous les avons sollicitées pour lancer ces nouveaux burgers."

Pain ciabatta contre buns


L'offre de McDonald's n'a pas immédiatement suscité l'enthousiasme des producteurs de fromages AOP. "Nous avions peur que notre produit se retrouve coincé entre une tranche de concombre et un cornichon..., se souvient Michel Lacoste, président du Comité interprofessionnel du Cantal.  Mais McDonald's respecte notre travail en servant notre fromage avec un vrai pain. Nous avons donc dit oui." Pour sa gamme AOP, la chaîne de fast-food a troqué ses habituels "buns" pour un pain ciabatta. Mayonnaise, ketchup et cornichons ont été remisés au placard. Restent la salade, le steak haché, la tranche de fromage, et une sauce au fromage ou au poivre.

 

la sauce au poivre présente dans le 'mac cantal' masque le goût du fromage.
La sauce au poivre présente dans le "Mac Cantal" masque le goût du fromage. Dommage. © Christelle Vogel

Sommaire