Lili's kitchen : la cuisine au naturel

Parisienne d'origine, Lili a troqué les embouteillages et la pollution de la capitale pour la lavande et le soleil de la Provence. Cette végétalienne convaincue propose une cuisine "nature", sans produits transformés, que chacun peut venir déguster chez elle.

Lili's kitchen, la cuisine végétale au quotidien
© Lili's kitchen

Bonjour Lili, peux-tu te présenter ?
blog lili100
Le blog de Lili (voir) © Lili's kitchen

Je suis née et j'ai grandi en région parisienne, que j'ai quittée au mois d'avril dernier pour le Sud de la France : la Provence et ses cigales, ses champs de lavande, sa ratatouille et son rosé ! J'ai 26 ans (bientôt 27, aïe !) et mon conjoint et moi souhaitions quitter Paris pour une vie au grand air, à la campagne. C'est donc chose faite et pour rien au monde je ne ferais marche arrière. J'ai été si bien accueillie dans ma région d'adoption... Par contre, moi qui voulais une vie plus calme, c'est tout le contraire ! Il faut dire que j'ai un caractère speed, j'aime être dans l'action, et depuis que je me consacre à ma cuisine et à ma petite société, de l'action, j'en ai à gogo ! Par contre, la qualité de vie est différente. Troquer le RER et la pollution pour la Sainte Victoire et les calanques, ça n'a pas de prix.

"Je ne cuisine aucun produit transformé"

Comment es-tu "tombée" dans la cuisine ?

Mon amour pour la cuisine coïncide avec mon végétalisme. Lorsque j'ai "viré" végétalienne (je ne mange aucun produit d'origine animale à l'exception des œufs de mes trois poules et du miel de mon beau-frère), je n'avais d'autre choix que de me cuisiner des bons petits plats au risque d'être constamment frustrée côté assiette. Il est vrai que dans ma famille, on cuisine beaucoup : ma grand-mère, ma mère et mes deux tatas savent très bien nous régaler (sans oublier ma cousine et ma sœur qui se débrouillent très bien !). Mais moi, c'est venu sur le tard. Et puis lorsque j'ai eu l'idée d'ouvrir un blog culinaire, je suis tombée accro à la cuisine.

A quelle fréquence cuisines-tu ?
lili table100
Aller manger chez Lili © Lili's kitchen

Je cuisine tous les jours. Chez moi, il n'y a aucun produit transformé, même pas un plat surgelé alors forcément, même si je n'en ai pas toujours le courage, je dois enfiler mon tablier. Souvent, je cuisine très simplement. Et puis certains jours, j'ai envie de créer et je ne peux plus m'arrêter.

Quels sont tes principaux "testeurs" ?

Mon amoureux ! On n'est que deux sous mon toit alors c'est lui qui subit mes essais culinaires. Il ne se plaint pas trop... Quand je reçois des amis ou de la famille à la maison, j'en profite aussi pour tester de nouvelles choses, histoire d'avoir le plus grand retour possible. J'adore régaler mon entourage, alors quand ils sont là, j'en profite au maximum.

"Ma cuisine est végétalienne et sans gluten"

Où trouves-tu ton inspiration ?

Je lis beaucoup de magazines culinaires et j'aime naviguer de blog en blog. J'ai une préférence pour la "littérature" anglo-saxonne, beaucoup plus axée végétarienne. Mais ma plus grande inspiration vient de mon frigo. J'achète les produits qui me font envie et je les cuisine ensuite selon les humeurs du moment.

Pourquoi (et quand) as-tu décidé de créer ton blog "Lili's kitchen" ?

En janvier dernier, je me suis retrouvée au chômage et j'en ai profité pour rendre visite à un ami au Canada. Je cuisinais pour lui et il se régalait à chaque fois. Il m'a demandé où il pouvait trouver mes recettes. L'idée d'un blog m'est alors venue, histoire de regrouper mes petits plats. Et puis j'adore les challenges alors celui-ci m'a plu de suite car il allait technicité et créativité. J'ai acheté le livre "Wordpress pour les nuls" et j'ai d'abord mis mon site sur pied avant de créer dans ma petite cuisine...

Quel type de cuisine proposes-tu ? Est-ce par conviction ou par
lili100
Ses recettes (voir) © Lili's kitchen
obligation ?

Mes plats sont végétaliens. Certains sont ovo-végétaliens (ils contiennent des œufs mais pas de produits laitiers), d'autres sont vegan, sans aucun produit animal. J'ai la chance d'avoir mes poules et je ne me prive pas de leurs délicieux cadeaux. Mais je tends de plus en plus à une cuisine 100% végétalienne et depuis cet été, je compose sans œuf et je revisite mes recettes afin de proposer une cuisine purement végétale, sans gluten dès que possible. L'élevage intensif a pris une place telle aujourd'hui que je n'accepte plus d'y contribuer. Les animaux ne sont plus élevés au grand air et avec amour comme avant. Dans 90% des cas en France (99% aux États-Unis), ils sont confinés dans de toutes petites cages et maltraités. Je ne veux plus fermer les yeux.

"Mon must ? La glace aux spéculos sans lactose !"

Quelles sont tes spécialités ?

Depuis que j'ai acheté ma sorbetière, je revis, moi la gourmande. Et je me plais à inventer des glaces sans œuf et sans lactose, goûteuses et onctueuses, comme ma fameuse glace aux speculoos qui est désormais je peux le dire mon must. Si bien que lors d'un prochain voyage sur Paris, je vais devoir emmener ma sorbetière pour en faire profiter toute ma famille !

Quel est ton dernier coup de foudre culinaire ?

La farine de noisettes ! Ma petite sœur a eu la fabuleuse idée de me ramener de la farine de noisettes artisanale, fabriquée dans un village Corse. C'est un pur délice. Elle m'a également offert de la farine de châtaignes provenant également de Corse, et grâce à elle(s), je me régale.

Quels sont tes projets autour de la cuisine ?

Je viens de créer ma société car je souhaite réellement me donner une chance dans le monde de la cuisine et vivre de mes deux passions : la cuisine et la communication. C'est pourquoi, en plus d'inviter mes lecteurs à manger chez moi (rdv dans la rubrique Venez Manger Chez Moi  de liliskitchen.com), j'anime des cours et des ateliers culinaires, mais j'ai également des projets dans la communication (notamment sur le web) et l'événementiel culinaires. Je viens de ce secteur (journalisme, comm', relations publiques...) et je désire aujourd'hui allier mes deux forces, proposer mes services dans ces deux domaines.

"J'aimerais faire maison et table d'hôtes en Provence"

Où te vois-tu dans 10 ans ?

Dans 10 ans, je me vois dans une grande villa, toujours en Provence, avec mon amoureux, nos enfants pourquoi pas, ma maman et son conjoint (et avec de la chance d'autres membres de ma famille), heureux d'avoir pu réaliser notre rêve : faire maison et table d'hôtes. Me connaissant, je vais tout faire pour y parvenir.

Une bonne adresse à nous révéler ?

J'ai dîné cet été dans un très bon restaurant végétarien/végétalien à Périgueux, en Dordogne. La cuisine est savoureuse, l'accueil tout aussi charmant. Si des fois vous êtes dans le coin et voulez manger autre chose que du foie gras et du magret, cette table est pour vous ! Izba - 11 Cours Fénelon -24000 Périgueux

Un mot à l'attention de nos lecteurs ?

N'hésitez pas à chasser la viande, le poisson, les œufs et les laitages de vos assiettes de temps en temps pour vous laisser aller à une cuisine colorée, parfumée et délicate, qui vous surprendra, j'en suis certaine ! Je vous attends sur mon blog liliskitchen.com et à ma table, en Provence !

 Merci pour tes réponses !


 Le blog de Lili : voir
 Aller manger chez Lili : voir
 Ses recettes : voir