Des vaches, une zone d'appellation

Le lait servant à la fabrication de la Fourme d'Ambert provient d'un territoire défini par le cahier des charges AOP. Il s'étend sur deux régions et trois départements (Cantal, Puy-de-Dôme, Loire). Les vaches laitières sont alimentées uniquement avec des fourrages issus de cette zone d'appellation. Chaque année, près de 60 millions de litres de lait sont collectés auprès des 1400 producteurs habilités et permettent de fabriquer 6000 tonnes de Fourme d'Ambert.
©  Interprofression de la Fourme d'Ambert