Les livres culinaires font recette

A l'occasion du Paris CookBook Festival 2013, salon du Livre culinaire, l'institut GfK Consumer Choices dresse le bilan 2012 des ventes du marché des livres de cuisine.

Les livres culinaires font recette
© maglara- Fotolia.com
fotolia 45329881 subscription xxl
Le livre de cuisine, plait toujours © maglara- Fotolia.com

Si le marché du livre a connu une baisse en 2012, le livre culinaire, lui, se porte bien : 13 millions de livres de cuisine se sont écoulés l'an passé, permettant au secteur de réaliser un bénéfice en chiffre d'affaire (+1%) et en acte d'achat (+6%). L'attrait des Français pour les fourneaux représente une véritable aubaine pour les maisons d'éditions.
Pour ne pas perdre le fil de cette tendance, l'Institut GfK Consumer choises, a identifié les trois concepts qui ont particulièrement "goûtés" aux Français l'an passé.
Les livres associés à une marque culte
se sont multipliés en un an et représentent  un quart des ventes du secteur. Parmi ces ouvrages, les petits formats des éditions "Marabout" proposant des recettes à base d'un produit phare tel le Nutella, le Spéculos ou encore le Carambar, se sont particulièrement bien distingués sur les étals.
Si la cuisine régressive et teintée de nostalgie plait aux Français, les livres inspirés d'émissions télévisées ont trouvé leur public. On a pu observer 86 nouveautés cette année dans ce domaine. C'est la signature de Grands Chefs participant à ces émissions de téléréalité qui fait "mijoter" ce succès avec en tête Cyril Lignac, Thierry Marx ou  Jean-François Piège, réunis dans un livre Best of paru aux éditions Alain Ducasse. "Master chef, le Cook book", "le gâteau de mes rêves" et "Un dîner presque parfait, le Best-of ", font eux aussi partie , des têtes de vente des livres de cette section. On imagine aussi que ces émissions ont contribué en grande partie à (re)donner le goût de la cuisine à leurs téléspectateurs.
La cuisine étant synonyme de convivialité, les éditions Solar ont flairé le filon et ont décliné leurs ouvrages sous forme de jeux : "Un apéro presque parfait", dérivé d'un Dîner presque parfait et la collection "Roll'cube avec Apéros : 300 questions & défis" se sont vendu à presque 15.000 exemplaires chacun. Les coffrets cuisine, grand succès des ventes 2011, ont en revanche vu leur vente faiblir de 13% en 2012.
Avec la multiplication de sites culinaires et des blogs qui connaissent eux-aussi un succès grandissant, la gastronomie française n'a pas fini de faire parler d'elle.