L'agriculture pré-hispanique a la cote à Mexico

Les chefs mexicains sont tombés amoureux des légumes cultivés selon une méthode agricole ancestrale. Ils sont prêts à payer deux fois plus chers les produits bios issus... d'îles flottantes millénaires. Une aubaine pour les quelques agriculteurs du secteur.

Les grandes tables mexicaines renouent avec les produits ancestraux
© AFP
Les îles flottantes. Vous les appréciez peut-être en dessert, au Mexique, les restaurateurs lorgnent dessus pour des raisons bien différentes. A Xochimilco, près de Mexico, leurs canaux hérités d'un grand lac millénaire sont parsemés de lopins de terre "flottants" cultivés par les locaux. Sur ces îles appelées "chinampas", la production est exclusivement bio. L'agriculteur Nicolas Velasco y cultive des salades, des radis et autres légumes : "Je suis de ceux qui n'aiment pas ajouter des produits chimiques. Ici tout est naturel, tous les légumes. Je vois que comme cela la qualité de la récolte est bien meilleure. Les produits ont plus d'arôme et de saveur".

Bains de boue
bio mexique tomate 250
Les légumes bio des canaux ont fait leur apparition dans les restaurants huppés de Mexico. © AFP

Le secret de la qualité des produits réside dans la terre utilisée pour les faire pousser. Pas de tourbe ni d'engrais, mais un limon riche en nutriments, recueilli aux fond des canaux. Cette boue séchée est coupée en carrés avant d'accueillir une graine et d'être planté sur les îles flottantes. Le drainage du limon préserve la profondeur des canaux. Ainsi, le site a été classé patrimoine mondial par l'Unesco.

Des légumes dans les étoiles

La récolte bio est vendue sur les marchés locaux. Les chefs des grands restaurants de la capitale s'y intéressent de plus en plus, même si les produits issus des "chinampas" sont deux fois plus coûteux que la normale. "C'est certes un peu plus cher d'acheter certains produits chez certains fournisseurs, reconnaît Jorge Valljo, chef cuisine mexicain. Mais nous sommes prêts à payer pour que les choses soient bien faites." Les agriculteurs des canaux espèrent que la qualité de leurs produits et l'engouement des restaurateurs de la capitale les aidera à pérenniser leur activité et leurs parcelles.

 

 ET AUSSI : Toutes les recettes mexicaines