Salon du chocolat de Paris: les coulisses du défilé avec Arnaud Larher Arnaud Larher, côté coulisses

arnaud larher et amandine zerbib (en bas à droite) ont travaillé ensemble à la
Arnaud Larher et Amandine Zerbib (en bas à droite) ont travaillé ensemble à la conception de la robe. © Christelle Vogel
La "femme chocolat" chantée par Olivia Ruiz foule depuis hier soir les podiums du Salon du Chocolat de Paris. Les mannequins habillés par 18 grands chocolatiers français dérouleront chaque après-midi jusqu'à lundi leur bustier, plastron, soutien-gorge et autres accessoires 100% chocolatés.

Parmi les modèles présentés figure celui d'Arnaud Lahrer. Il a fallu trois semaines au chocolatier Meilleur ouvrier de France 2007 pour le concevoir. Cette année, il a composé avec le thème imposé pour le défilé : le burlesque et la pâtisserie à la française. "J'ai voulu proposer une création gourmande, mais tout en finesse", souligne-t-il.

Les jeunes créateurs à l'honneur

Le président de la Coupe du monde du chocolat 2011 a travaillé en tandem avec une jeune styliste-modéliste, Amandine Zerbib, de "No mad créations". Une association gourmande proposée par le Salon du Chocolat : "Je ne choisis pas le créateur avec lequel je souhaite travailler, explique Arnaud Lahrer. Le Salon forme des binômes. On m'a mis en relation avec Amandine. J'en suis ravi !"

Le Salon du chocolat collabore cette année avec le Festival des jeunes créateurs de Dinard, dénicheurs de nouveaux talents. Amandine Zerbib y était présente l'an passé "J'ai été contactée cette année pour participer au Salon, explique la créatrice. J'ai tout de suite dit oui." Une première pour Amandine, une cinquième pour le chocolatier Arnaud Lahrer.

Collier en macarons et chapeau-religieuse

La robe imaginée par le duo est portée par Maya, un modèle "prêté " par le Salon. Des macarons à la rose, à la fraise et au cassis, des religieuses au chocolat noir et au lait sont délicatement collés sur la création. Le bas est ourlé de billes en chocolat. Le tissu et le grillage, qui fait office de jupe, ont été pulvérisés avec du chocolat. Le mannequin porte également un collier en macarons, un chapeau-religieuse et une jarretière macaronée. Tout est dans le détail.

Pour qu'elles ne s'altèrent pas pendant la durée du Salon du chocolat, ces pâtisseries subissent un traitement spécial : elles sont séchées au four et enduites de vernis. Et après le Salon ? "Les jeunes artistes avec qui je travaille récupèrent généralement leur création", explique Arnaud Lahrer.
Les modèles des chocolatiers sont exposés en journée sur des mannequins en bois avant de défiler chaque jour à 17 heures sur des modèles en chair et en os.

 

 Y aller : Salon du Chocolat, Parc des Expositions, Paris, du 20 au 24 octobre de 10h à 19h.

grillage et tissu sont recouverts de chocolat.
Grillage et tissu sont recouverts de chocolat. © Christelle Vogel

 

Sommaire