Le régime alimentaire d'une célibataire

Dans les Gazelles (en vente en DVD), Marie découvre le célibat et le régime alimentaire qui va avec. Par régime comprendre régime au sens propre du terme, celui qui dixit ses amies "te fais perdre 2 tailles".

Le régime alimentaire d'une célibataire
© Les Gazelles

Inutile de faire semblant, culinairement parlant, le célibataire ne vit pas des aventures gastrorgasmiques (sauf s'il s'appelle Joël, Alain ou Maïté). Le nombre de célibataires qui mangent entrée, plat, fromage et dessert doivent se compter sur les dents d'une fourchette. 

Manger célibataire, c'est dire bye bye au menu complet. Déséquilibré ? Qui pourra vous le reprocher, vous êtes seule à votre table, sur votre canapé, dans votre lit pour manger ce que bon vous plaira. Et na !

Manger célibataire, c'est rayer de sa carte le déjeuner dominical chez beau papa et belle maman. Au diable l'aspic (gélatineux) "pour se mettre en bouche en toute légèreté" dixit beau papa, le rôti de porc truffé d'oignons (vous détestez les oignons), et cerise sur le gâteau (ou pas), le gâteau au chocolat trop cuit (pour ne pas dire brûlé) donc trop sec, donc pas bon. Toute vérité est bonne à dire à feu belle maman.

Manger célibataire, c'est shaker shaker shaker. Son boule sur le dancefloor d'abord, les cocktails avant, ensuite, pendant. Question d'hydratation. Le cocktail explosif des Gazelles ? Vodka, jus d'airelle (pour la caution fruits) et quelques gouttes de tabasco (pour enflammer la piste).  

Manger célibataire, c'est mettre la main à la pâte. Le paquet de pâtes. Surtout les coquillettes, avec du jambon (haché, c'est meilleur, si si, c'est psychologique) et du gruyère. Une bonne poignée. Va pour le paquet.  

Manger célibataire, c'est pouvoir dévorer du Nutella à la cuillère, à même le pot, avec les doigts, sans le regard réprobateur de votre mec qui veut dire "viens pas t'plaindre après qu'tu rentres plus dans ton slim".

Manger célibataire, c'est faire le plein de protéines à l'aide de knacki. Chaude en quelques minutes, cette saucisse se déguste trempée dans de la moutarde ou du ketchup. Efficace.

Manger célibataire, inutile d'en faire des tartines. Sauf de chocolat.

Manger célibataire, c'est se lover dans la douce et crémeuse chantilly.

Manger célibataire, c'est n'avoir d'yeux que pour œufs, pas eux. Au moins quand on les casse, c'est bon et sans coquilles.

En bref, manger célibataire, c'est manger d'amour (beaucoup) et d'eau fraîche (on the rocks).