Le pain, madeleine de Proust des Français

Si son image populaire et franchouillarde lui colle à la croûte, le pain sait aussi s'imposer comme un produit gastronomique aux côtés des sacro-saint vin et fromage. C'est ce que l'étude menée par Opinion Way pour Rétrodor nous explique. Quotidien pour les uns, sophistiqué pour d'autres, le pain occupe une place très particulière dans l'alimentation des Français. Produit de première nécessité jusqu'au début du XXe siècle, le pain va connaître une désaffection, le reléguant à un "vulgaire" produit d'accompagnement et faisant chuter sa consommation de 600 g par personne en 1900 à 130 g aujourd'hui. Ce désamour prendra fin en 1993, grâce à une décret incitant les professionnels à revenir à la fermentation. Ce processus traditionnel de fabrication va permettre au pain de retrouver ses lettres de noblesse dans l'appétit des français, qui le considèrent selon l'étude Rétrodor comme produit gastronomique.
©  Rétrodor