Gâteau magique : secrets de fabrication

Après avoir bluffé la blogospghère, le gâteau magique déferle dans nos librairies et nos fourneaux. La magie du dessert ? Une seule et même préparation qui se transforme en trois couches aux textures différentes après cuisson. Tout, tout, tout, on vous dit tout sur cet étonnant gâteau.

Le gâteau magique
© Jackie Thoumy
Une pâte, trois textures. Le gâteau magique, connu sous le nom de milhassou en version occitane, est un gâteau composé de trois textures obtenues avec une seule préparation. Ce joli dessert existe depuis longtemps mais a été remis au goût du jour depuis plus d'un an, notamment grâce aux bloggeurs culinaires qui en on fait leur terrain de test pâtissiers. Au chocolat, à la vanille, au citron, sucré, salé, il est désormais décliné à toutes les sauces. 

On n'a d'yeux que oeufs. La préparation de la pâte à gâteau est très facile et se rapproche d'une génoise classique. Ce sont les blancs montés en neige qui font toute la différence. Incorporés grossièrement à la pâte, ils permettent d'obtenir les trois textures. Gare à ne pas trop les malmener : s'il reste des grumeaux, c'est normal. L'autre secret - de taille - tient dans la grandeur du moule indiquée dans votre recette (22 à 24 cm en général) : vérifiez que vous êtes munis du bon plat avant de vous lancer dans votre préparation. Enfin, la cuisson. Cent cinquante degrés ni plus, ni moins au risque de vous retrouver avec un gâteau brûlé ou trop liquide. A la sortie du four, un peu de patience, le gâteau magique est un dessert qui se mange froid ! 

gateau magique etape 2
Le gâteau magique au chocolat de Jacky © Jacky Thoumy