Semaine du 26 septembre : Le tajine de Frédéric Mitterrand

etape 1 : couper les légumes
Etape 1 : Couper les légumes © Julien KNAUB/M6
un super tajine ! vite la recette !
Un super tajine ! Vite la recette ! © Celine Olivier
bon appétit !
Bon appétit ! © Julien KNAUB/M6


Pour célébrer la Fête de la gastronomie
, Frédéric Mitterrand s'est laissé convaincre (une fois n'est pas coutume) par les sirènes de la télévision afin de nous démontrer toute l'étendue de ses talents culinaires.

Notre ministre de la Culture (aussi ministre de la Communication - ça ne s'invente pas) a ainsi participé à l'émission "Un dîner presque parfait" vendredi 23 septembre sur M6.

Un carton d'audience prévisible et qui s'est confirmé : 1,6 million de téléspectateurs en moyenne ont suivi M. le ministre éplucher ses oignons et épaissir ses sauces. M6 a ainsi été la première chaîne en terme d'audience auprès du public sur l'horaire 17h-18h.


Pourquoi un tel succès ?

Tous les téléspectateurs n'avaient que ça en tête : quel plat notre ministre préféré va-t-il concocter à ses invités ?

Un Jacques Chirac aurait sans doute préparé une bonne tête de veau, Jean-Claude Gaudin une petite bouillabaisse, Martine Aubry une carbonnade de derrière les fagots...

Ô surprise ! Frédéric Mitterrand, lui, a choisi un plat bien éloigné des traditions gastronomiques françaises : un tajine !


Pourquoi un tajine ?

D'abord, le ministre prouve son ouverture sur le monde, fait preuve de modernité et affirme que la culture culinaire française sait s'inspirer de ce qui se fait de meilleur (il s'agit du ministre de la Communication, ne l'oublions pas...).

Ensuite -et c'est la raison principale, à n'en pas douter- l'élaboration du plat n'exige pas les compétences d'un grand chef cuisinier, ce que notre homme admettra par cette formule : "J'aime bien les plats mijotés, les plats qui ont mis longtemps à cuire". Comprenez "J'ai horreur de surveiller des cuissons précises". Une pirouette digne d'un ministre de la Communication...