Le cacao, nouvel or noir ?

L'augmentation des prix du cacao suscite l'interrogation de plusieurs médias, notamment le Wall Street Journal, qui tire la sonnette d'alarme : le chocolat pourrait bien être en voie de disparition. Qu'en est-il vraiment ?

Le cacao, nouvel or noir ?
© Fotolia
moptitcoin
Comment pourrait-on se passer d'une telle source de gourmandises ? © Mon p'tit coin gourmand

C'est fort de chocolat ! Les interrogations émises par le Wall Street Journal ont suscité la vive inquiétude des internautes les plus mordus de chocolat. A l'origine de cet émoi, le cours du cacao qui grimpe inexorablement en bourse, 9% en 2013, atteignant son plus haut niveau depuis 2011. L'ascension ne devrait pas s'arrêter là selon le Wall Street Journal, qui avance une possible prochaine pénurie de chocolat.

Une prolifération de gourmands. Si le prix du cacao augmente, c'est que sa consommation est au beau fixe, portée par l'appétit nouveau des pays émergents. "La demande dépassera la production au cours des cinq prochaines années", explique même l'Organisation Internationale du Cacao au Wall Street Journal. Le principal problème vient donc de l'appareil productif, des plantations vieillissantes qui ne parviennent pas à suivre la (trop) gourmande augmentation de la demande.

Le cacao vaincra de la gourmandise. Ces plantations devraient justement s'offrir une cure de jouvence, et si augmenter la production prend du temps, c'est chose largement réalisable. L'augmentation des prix du cacao va en effet permettre de lever suffisamment de fonds pour renouveler les installations existantes, qui pourront produire à terme assez de cacao pour combler l'internationalisation de la gourmandise. Et si les prix vont légèrement augmenter, le terme "pénurie" semble pour le moment exagéré. Ouf, on respire...